Dopage : Contrôle positif confirmé pour Di Gregorio

Dopage : Contrôle positif confirmé pour Di Gregorio©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le mercredi 06 juin 2018 à 09h33

L'analyse de l'échantillon B de Rémy Di Grégorio (32 ans) a confirmé la positivé à la darbépoétine du coureur français de l'équipe Delko Marseille Provence-KTM. Le grimpeur était suspendu provisoirement par l'UCI depuis le 11 avril dernier suite à son contrôle positif en mars dernier sur le dernier Paris-Nice. Le Marseillais risque désormais quatre ans de suspension.

Rémy Di Gregorio rattrapé par la patrouille ? Exclu du Tour de France 2012 suite à de forts soupçons de dopage pesant sur lui puis suspendu et licencié ensuite par son équipe de l'époque la Cofidis pour les mêmes raisons, le grimpeur français pourrait voir sonner la fin de sa carrière. Di Gregorio avait en effet été contrôlé positif sur le dernier Paris-Nice, le 8 mars dernier, ce qui lui avait valu d'être suspendu provisoirement par l'UCI depuis le 11 avril dernier, et l'analyse de l'échantillon B a confirmé la positivité du Marseillais à la darbépoétine, une sorte d'EPO. Di Gregorio, qui défend désormais les couleurs de la Delko Marseille Provence-KTM (il n'apparaît toutefois plus dans la liste des coureurs de la formation provençale sur la liste officielle de l'UCI), risque donc la peine maximale dans pareille cas, à savoir une suspension de quatre ans. L'avocat de Di Gregorio Jean-Jacques Bertrand a annoncé que son client continuait de refuser catégoriquement le résultat de ce contrôle.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.