Dopage : Chris Froome sort du silence

Dopage : Chris Froome sort du silence©Panoramic
A lire aussi

Texte 6Medias, Vidéo AFP, publié le jeudi 15 février 2018 à 11h14

Chris Froome disputait mercredi sa première course, la Ruta del Sol, depuis les révélations en novembre dernier du journal Le Monde, sur son contrôle anormal au salbutamol. A cette occasion, le leader de l'équipe Sky s'est confié à la presse.

Discret depuis l'annonce de son contrôle anti-dopage anormal au salbutamol, Chris Froome est enfin sorti du silence, mercredi, en marge du Tour d'Andalousie.

Et le Britannique a assuré n'avoir rien à se reprocher. "Nous sommes au milieu de la procédure et il y a un processus mis en place pour que je puisse démontrer que je n'ai rien fait de mal. Je sais que je n'ai rien fait de mal et je compte bien le démontrer. Je suis le premier à vouloir que cette affaire soit réglée au plus vite", a déclaré le quadruple vainqueur du Tour de France, comme le rapporte Cyclingnews.

Le salbutamol, utilisé habituellement pour lutter contre l'asthme, ne fait pas partie des produits interdits par l'Union internationale de cyclisme (UCI), mais à forte dose, le produit peut être considéré comme un dopant. C'est sur cette question que l'Agence mondiale antidopage (AMA) doit se prononcer. Le taux retrouvé dans les urines de Chris Froome étant bien au-dessus de la limité autorisée.



Dans l'attente des conclusions de l'AMA, l'UCI a fait le choix de ne pas le suspendre à titre provisoire. Une décision qui passe mal au sein du peloton au grand dam du Britannique. "Je pense qu'il y a beaucoup de désinformation et beaucoup de gens qui ne comprennent pas nécessairement le processus qui a été mis en place et qui devait rester confidentiel. Beaucoup d'autres athlètes et coureurs ont eux-mêmes vécu la même chose, je ne demande pas le bénéfice du doute ici, je demande juste un processus juste", a confié le coureur qui espère bien participer au Giro en mai prochain et au Tour de France cet été.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU