Dopage : Cancellara défie Phil Gaimon

Dopage : Cancellara défie Phil Gaimon©Media365

Corentin Marron, publié le samedi 18 novembre 2017 à 13h45

Vendredi, Fabian Cancellara a répondu à l'ancien coureur américain, Phil Gaimon (qui l'accuse de dopage mécanique), en lui proposant un duel sur route.

Le duel entre Fabian Cancellara et Phil Gaimon va peut-être avoir lieu. L'ancien coureur américain, qui a publié un livre il y a quelques jours, accuse dans celui-ci le Suisse d'avoir utilisé un vélo à moteur durant sa carrière. Une nouvelle accusation qui avait rendu fou de rage Fabian Cancellara si bien qu'il voulait interdire la publication du livre en question. Vendredi, l'ancien vainqueur du Tour des Flandres et de Paris-Roubaix a interpellé Phil Gaimon sur son compte twitter en lui proposant un défi : « Salut Phil ! Je ne te connais pas encore, mais je t'invite à me battre sur l'une des mes huit Chasing Cancellara Races (courses exhibition créées par Cancellara) l'année prochaine. Tu choisis la date. Je suis très curieux de voir ce que tu peux faire. Commence à t'entraîner ! » Le coureur suisse a terminé son message par un hashtag « Pas besoin de moteur », le ton est donné.

 

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
7 commentaires - Dopage : Cancellara défie Phil Gaimon
  • cancelera a la retraite basta

  • il peut battre n'importe lequel , le vélo sera nickel mais lui aura pris le protocole de Mabuse ...

  • jeter l’opprobre, est facile, apporter des preuves est une obligation. les contrôles sur les vélos, y compris de Cancellara sont restés négatifs. il est plus facile de trouver un système mécanique illicite et l'usage de produits illicites.

    en voici un début de preuve
    https://www.youtube.com/watch?v=jBxfQJOHJxc

  • le pire s'est qu'il a raison. le suisse était une bonne chaudière.

  • il se dope à la burette