Dix mois de prison ferme pour avoir provoqué une chute

Dix mois de prison ferme pour avoir provoqué une chute©Media365

Mathieu WARNIER, publié le mardi 10 octobre 2017 à 15h15

Bernard Boyer a été condamné à une peine de dix mois de prison pour avoir provoqué une chute dans le final d'une étape du Tour de la Réunion en 2016.

L'arrivée de la première étape de l'édition 2016 du Tour de la Réunion a été marquée par une chute collective provoquée par Bernard Boyer, père d'un des coureurs participant à l'épreuve, qui avait enjambé les barrières de sécurité. Pour cela, il a été condamné à une peine de dix mois de prison pour « mise en danger volontaire de la vie des coureurs cyclistes ». Une peine qui reste susceptible d'appel.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
14 commentaires - Dix mois de prison ferme pour avoir provoqué une chute
  • Monsieur le tribunal (comme dirai Coluche), veuillez revoir votre copie car quand on vois comme réçament sur le petit écran un coureur en vélo pousser volontairement un concurent dans les barrières de sécurité et qui ne prends qu'une légère sanction, on se demande ou est la la balance de la justice (vous l'avez mis dans un vide grenier ???)
    Et que dire de toutes les magouilles de nos politiques, banquiers, dirigeants sportif, assureurs, vendeurs de drogues, etc ....
    Cette personne, on est d'accord , est un abrutit mais de là à l'envoyer au bagne il y a des limites !

  • c scandaleux quelle justice française de merde Jai honte pour eux.

  • Les voyous en prennent moins , il a fait une bêtise certes mais c'est un peu gros comme punition . Tous nos politiques seraient en prison a vie si l'on va par là .

  • 10 mois pour ca alors qu'en libère un terroriste pour qu'il puisse tuer deux jeunes femmes a Marseille qui n'avaient rien demandé a personne

    Hé oui joliment, la Réunion est française, mais a ses règles, elle mériterait son indépendance.

  • Certes, cette imprudence mérite une punition. Mais 10 mois de prison ferme, à mon avis, c'est un peu lourd. Surtout quand on voit à quoi sont condamnés (quand ils le sont) certains voyous, et pire encore quand ils ont la cruauté de mettre le feu à des voitures, avec des policiers (ou autres) à l'intérieur, et de bloquer les portes, pour être sûrs de les voir brûler....