Disqualifié pour avoir franchi un passage à niveau, Demare enrage

Disqualifié pour avoir franchi un passage à niveau, Demare enrage©Media365

Rédaction , publié le mercredi 04 avril 2018 à 22h27

Exclu de la course pour avoir franchi un passage à niveau alors que les barrières se baissaient lors du Grand Prix de l'Escaut, Arnaud Démare ne "cautionne pas" la décision des juges.

Alors qu'on lui promettait la bagarre avec Marcel Kittel (Katusha-Alpecin) et un possible triomphe sur le Grand Prix de l'Escaut, Arnaud Démare (Groupama-FDJ) n'a jamais pu jouer sa carte à fond. Piégé par un coup de bordure, il a enchaîné les mésaventures. Accompagné par une trentaine de coureurs dans son malheur, dont le Néerlandais Dylan Groenewegen (LottoNL-Jumbo), lui aussi candidat à la victoire, Démare n'a pas su négocier un passage à niveau. Il a franchi les barrières alors qu'elles se baissaient. La sentence est tombée, comme une lame. Exclusion pure et simple. Furieux qu'une telle décision ait été prise, le sprinteur de la formation FDJ ne décolérait pas après la course. « Je ne cautionne absolument pas la décision du jury, a-t-il commenté sur Twitter. Je ne pouvais deviner que le feu se mettrait au rouge au moment d'être sur les rails.  »

C'est Fabio Jakobsen qui l'a emporté à l'issue du sprint, offrant à la formation Quick Step un 24e succès cette saison. Victime d'un incident mécanique en fin de course, Marcel Kittel n'a pas pu être ramené en tête de peloton pour disputer la victoire au prometteur néerlandais, 21 ans seulement.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.