Deceuninck-Quick Step : Sagan en joker de luxe ?

Deceuninck-Quick Step : Sagan en joker de luxe ?©Media365

Aurélien CANOT, Media365, publié le lundi 05 avril 2021 à 21h44

En froid avec l'équipe Bora-Hansgrohe, où son contrat se terminera en fin de saison, Peter Sagan devrait atterrir au sein de la formation belge Deceuninck-Quick Step, à en croire de nombreuses sources.


Quinzième dimanche du Tour des Flandres, qu'il avait gagné en 2016, Peter Sagan (31 ans) a assisté en spectateur au récital de l'équipe Deceuninck-Quick Step et à son héros du jour le Danois Kasper Asgreen, profitant d'une baisse de régime de Julian Alaphilippe dans le final pour remporter à 26 ans aux dépens de Mathieu van der Poel son premier monument. La saison prochaine, Sagan devrait porter le même maillot qu'Asgreen (en passe de prolonger) et Alaphilippe.Le Slovaque, dont le contrat se terminera à l'issue de la saison, devrait en effet quitter l'équipe Bora-Hansgrohe à la fin de l'exercice en cours et poser ses valises chez la formation belge chère à Patrick Lefévère. D'après plusieurs sources venus confirmer ce qui n'était encore qu'un transfert dans les tuyaux, tout serait même déjà finalisé et son nouveau contrat attendrait déjà du côté de la Belgique le triple champion du monde sur route entre 2015 et 2017. Une très belle prise pour l'une des meilleures formations au monde à l'heure actuelle - probablement même la meilleure en ce qui concerne les classiques - et un départ de Sagan devenu inévitable étant donné le clash qui avait opposé le natif de Zilina et le patron de Bora-Hansgrohe Ralph Denk en marge de ce Tour des Flandres. En résumé, Denk, sceptique sur la capacité de son ancien leader à encore briller, avait estimé publiquement que l'heure était venue pour le septuple vainqueur du maillot vert sur le Tour de France - il en avait hérité du surnom de « Hulk » - de passer la main et de laisser place à la relève.

Sagan veut rejoindre une équipe « qui (le) veut vraiment »

Des déclarations qui étaient venues mettre un terme avant l'heure au clap de fin du chapitre Sagan avec l'équipe allemande. Le Slovaque, au moment de répondre à son manager, n'avait d'ailleurs pas laissé transparaître autre chose qu'une fin annoncée. « Honnêtement, je ne me sens pas vieux. J'ai 31 ans, je ne me sens pas à l'automne de ma carrière et je pense avoir montré que je peux encore gagner des courses, même si mon printemps a été entravé par la pandémie », avait assuré le coureur, quatrième des deux dernières éditions de Milan - San Remo et qui a renoué avec le succès le mois dernier en remportant la 6eme étape du Tour de Catalogne après cinq mois sans lever les bras. Sagan, ex-star en perte de vitesse pour beaucoup de spécialiste, espère néanmoins que ses éventuels prochains succès, il pourra très vite en faire profiter quelqu'un d'autre que Denk. « J'ai passé de bonnes années chez Bora-Hansgrohe, mais si Ralph considère que je suis dépassé, c'est son opinion. S'il pense qu'il n'a pas besoin de moi pour gagner des courses pour l'équipe, je serai la première personne à essayer de trouver une équipe qui me veut vraiment. » Un message visiblement reçu cinq sur cinq par Lefévère et son équipe Deceuninck-Quick Step.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.