Deceuninck-Quick Step : Prolongation en vue pour Asgreen ?

Deceuninck-Quick Step : Prolongation en vue pour Asgreen ?©Media365

Aurélien CANOT, publié le lundi 05 avril 2021 à 17h05

Kasper Asgreen, vainqueur dimanche du Tour des Flandres, verra son contrat arriver à terme chez Deceuninck-Quick Step à l'issue de la saison. Le Danois pourrait toutefois très vite prolonger.


Héros du week-end de vélo avec ce premier succès sur un monument, dimanche au Tour des Flandres, Kasper Asgreen (26 ans) a vu naturellement sa cote (et son prix sur le marché des transferts) grimper immédiatement en flèche et les éventuelles équipes susceptibles de l'accueillir en 2022 se bousculer au portillon. Probablement pour se voir claquer la porte au nez. Si le contrat du champion du Danemark ayant réussi l'exploit dimanche sur le Ronde de faire coincer Mathieu van der Poel (lors du sprint à deux pour la victoire finale) arrivera à terme à l'issue de la saison, l'équipe Deceuninck-Quick Step devrait très vite s'atteler à prolonger le Danois, qui ne devrait pourtant pas manquer de propositions, surtout après son exploit de dimanche. Dans les colonnes du quotidien Het Laatse Nieuwse, Asgreen ne cache pas qu'il ne s'imagine pas de toute façon quitter cette formation belge, dont il est devenu l'un des leaders au même titre que Julian Alaphilippe et où il semble ne manquer de rien. « Je veux continuer à être dans cette équipe dans les années à venir. Cette équipe a développé tant de bons coureurs au fil des années », confie le Danois, conscient néanmoins que son directeur sportif Patrick Lefévère a d'autres dossiers à régler avant de se pencher sur son cas.

Lefevere : « Ce sera beaucoup plus cher, mais j'ai déjà connu ça »

« Je sais que Patrick travaille très dur pour assurer l'avenir de l'équipe. J'espère qu'il pourra annoncer quelque chose dans les jours ou semaines à venir. Et puis il pourrait aussi me parler d'un nouveau contrat. Mais la première priorité est bien sûr que les sponsors signent leurs contrats. » De son côté, Lefévère sait qu'il va devoir casser sa tirelire pour conserver Asgreen - ce qui n'était pas le cas avant dimanche - mais il connaît parfaitement la règle du jeu, et cela ne fait pas peur au puissant manager belge, même s'il aurait préféré un autre timing. « J'aurais pu le faire prolonger avant, mais Kasper voulait parler un peu plus, explique l'employeur d'Asgreen, interrogé par Het Nieuwsblad. Alors oui, ce sera beaucoup plus cher désormais, mais j'ai déjà connu ça ces dernières années. » Sauf surprise, le fidèle coureur de l'équipe Quick Step depuis ses débuts professionnels devrait donc garder la même ligne de conduite à l'avenir.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.