Deceuninck-Quick Step : Privé de Giro, Evenepoel ne compte pas préparer les Mondiaux sur le Tour

Deceuninck-Quick Step : Privé de Giro, Evenepoel ne compte pas préparer les Mondiaux sur le Tour©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le vendredi 27 mars 2020 à 10h40

Alors que ses deux principaux objectifs, le Tour d'Italie et les Jeux Olympiques, ont été reportés, Remco Evenepoel a confirmé que sa préparation pour les championnats du monde ne passera pas par les routes du Tour de France.

L'incertitude autour du calendrier cycliste pousse à faire des choix. Alors que l'organisation du Tour de France, même à huis clos, reste au conditionnel, les organisateurs du Tour d'Italie ont déjà fait leur choix. Et à cela s'ajoute désormais le report à 2021 des Jeux Olympiques. Des décisions qui ne font pas l'affaire de Remco Evenepoel. Le champion d'Europe du contre-la-montre avait fait de ces deux dernières épreuves ses deux principaux objectifs en 2020. Un chamboulement qui oblige le jeune coureur belge à revoir ses priorités. « Les championnats du monde sont désormais mon principal objectif, a assuré le coureur de l'équipe Deceuninck-Quick Step dans une conférence de presse téléphonique, qui n'est pas certain de faire un Grand Tour cette année. Participer à la Vuelta pourrait être une possibilité car l'épreuve se termine deux semaines avant le début des Mondiaux. Mais je vais devoir réfléchir à ma récupération. Regardez Primoz Roglic l'an passé, il a remporté le Tour d'Espagne mais il n'était pas aussi fort lors de la course en ligne des Mondiaux. »

Evenepoel compte sur sa capacité à reprendre vite

Prévus sur un parcours très sélectif autour d'Aigle et de Martigny, en Suisse, les championnats du monde pourraient être un terrain de jeu favorable à Remco Evenepoel, vainqueur de la Clasica San Sebastian la saison passée. Des Mondiaux qui passeront par une préparation qui se devra d'être méticuleuse dans un calendrier international chamboulé. « Il y a donc 90% de chance que je ne participe pas à un Grand Tour cette année. C'est un peu dommage mais il y a beaucoup d'autres courses où je pourrai m'aligner avant les Mondiaux, se rassure le natif d'Alost. Je pourrais m'aligner sur le Tour d'Allemagne, comme je l'ai fait l'an passé, ou sur le BinckBank Tour. C'est toutefois difficile à prévoir car ce qui compte, c'est que le coronavirus soit éradiqué à 100% avant que nous recommencions à courir. » Un retour à la compétition qui, à l'entendre, pourrait être rapide pour Remco Evenepoel : « En temps normal, je peux reprendre la compétition après seulement deux semaines d'entraînement intensif ».

Evenepoel : « Les JO seront à nouveau mon principal objectif »

Mais l'idée de participer aux Jeux Olympiques de Tokyo, tant sur la course en ligne que le contre-la-montre, n'a pas quitté l'esprit du coureur âgé de 20 ans. Mais, sur la route de Tokyo, le Tour de France 2021, qui s'élancera de Copenhague, ne sera pas une étape. « Je n'ai pas assez d'expérience pour que le Tour de France soit mon premier Grand Tour, a confié Remco Evenepoel. C'est la course par étapes la plus dur de toutes et nous avons toujours dit que je ne souhaitais pas que ça soit mon premier Grand Tour donc nous allons nous tenir à ça. » Une préparation pour les courses aux médailles olympiques qui, à l'entendre, devra bien passer par l'Italie, comme initialement prévu. « L'an prochain, je serai en mesure d'utiliser mon premier Grand Tour, le Giro, comme une préparation pour les Jeux Olympiques, qui seront à nouveau mon principal objectif », assure un ambitieux Remco Evenepoel.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.