Deceuninck-Quick Step / Lefevere : " Nous ne laisserons pas passer ça "

Deceuninck-Quick Step / Lefevere : " Nous ne laisserons pas passer ça "©Panoramic, Media365

Marie Mahé, publié le jeudi 06 août 2020 à 16h20

Après la très grave chute de Fabio Jakobsen causée par Dylan Groenewegen, Patrick Lefevere a réagi auprès de l'agence Belga, après ses tweets de la veille. Le patron de la Deceuninck-Quick Step a bien l'intention de déposer plainte auprès de la police polonaise.

Presque 24 heures après, le choc est encore immense. Ce mercredi soir, lors de l'arrivée de la première étape du Tour de Pologne à Katowice, le Néerlandais Fabio Jakobsen (Deceuninck-Quick Step) a été victime d'une très grave chute, consécutive à l'inconscience de son compatriote Dylan Groenewegen (Jumbo-Visma), qui l'a alors totalement tassé contre les barrières, avant que ne se produise cet effroyable accident. Depuis, les réactions n'ont eu de cesse d'affluer. Quant au manager de la formation Deceuninck-Quick Step, à savoir Patrick Lefevere, sa colère est plus que palpable. Après une première réaction sur Twitter ce mercredi soir, le dirigeant a surenchéri ce jeudi, dans un entretien accordé à l'agence Belga, en soutien à son coureur aujourd'hui toujours dans le coma : « Je confirme ces messages Twitter. C'était une action très sale de Groenewegen. On ne fait pas ce genre de choses. Nous avons déjà déposé une plainte auprès de l'UCI et nous ferons de même auprès de la police en Pologne. Nous ne laisserons pas passer ça. J'ai regardé ce sprint des dizaines de fois. Je ne comprends pas du tout l'action de Groenewegen. Un coureur doit rester sur sa ligne. »

Lefevere : « Heureusement aucun organe vital n'a été touché »

Depuis, Lefevere a notamment été contacté par son homologue de la formation Jumbo-Visma, à savoir Richard Plugge : « Je lui ai dit que je pensais que c'était courageux de sa part de m'appeler, mais je lui ai aussi dit que je n'avais aucune compréhension pour la manœuvre de Groenewegen. » Enfin, le patron de la formation Deceuninck-Quick Step en a également profité pour donner des nouvelles de Fabio Jakobsen : « Son état est grave, heureusement aucun organe vital n'a été touché, il est stable, mais les prochaines heures sont importantes. Ils vont essayer de le réveiller. Tous les os de son visage sont cassés. C'est vraiment très grave. » Malgré ce terrible accident, la formation Deceuninck-Quick Step sera bel et bien présente pour la suite de ce Tour de Pologne : « C'est un coup dur pour l'équipe, cela laisse des traces et il faut gérer cela de manière professionnelle avec des gens qui sont formés pour cela. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.