Deceuninck-Quick Step : Kittel salue le retour de Cavendish

Deceuninck-Quick Step : Kittel salue le retour de Cavendish©Media365

Guillaume Issner, publié le samedi 05 décembre 2020 à 20h50

Mark Cavendish fera son grand retour chez la Deceuninck - Quick-Step en 2021. Son ex-rival Marcel Kittel est très heureux de le voir débarquer dans son ancienne équipe.



La nouvelle est tombée ce samedi. Mark Cavendish va continuer sa carrière chez la Deceuninck-Quick Step, où il était déjà passé entre 2013 et 2015. Les premières réactions ne se sont pas fait attendre. Son ancien grand rival Marcel Kittel, retraité depuis août 2019, le connaît mieux que quiconque pour l'avoir privé de plusieurs victoires au sprint notamment sur les routes du Tour de France. L'Allemand, passé lui aussi par la formation belge (2016 et 2017), est tout simplement heureux de voir le Britannique revenir chez la Deceuninck-Quick Step. « Je pense que c'est génial pour 'Cav' de revenir et de fermer un cercle en rejoignant le Wolfpack. Je sais par expérience que c'est une équipe formidable et très spéciale et qu'ils ont beaucoup d'histoire ensemble. Je suis heureux pour lui que cette opportunité était là, et il sera un grand soutien pour la saison prochaine », déclare pour Cyclingnews l'homme aux quatorze victoires d'étape sur le Tour de France.

Kittel approuve le choix de Cavendish

Marcel Kittel fait également savoir que la Deceuninck-Quick Step est « l'endroit idéal pour Cav pour terminer sa carrière une fois qu'il aura décidé de le faire ». Auteur de 44 victoires lors de son premier passage dans l'équipe, Mark Cavendish tentera de lever une nouvelle fois les bras sur une ligne d'arrivée, presque trois ans après s'être imposé pour la dernière fois en compétition. Marcel Kittel croit surtout que l'arrivée de son ancien rival fera le plus grand bien aux leaders du 'Wolfpack'. « Cette expérience est très rare et c'est quelque chose qu'il peut partager avec Julian (Alaphilippe) et Sam (Bennett). Surtout quand ils devront défendre leur maillot la saison prochaine. Je pense que ce sera un atout très précieux », a-t-il ajouté, bien décidé à voir Cavendish remporter à nouveau de nombreux sprints. En tout cas, il ne sera plus là pour l'en empêcher.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.