Deceuninck-Quick Step : Jakobsen va encore subir de multiples opérations

Deceuninck-Quick Step : Jakobsen va encore subir de multiples opérations©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le mardi 18 août 2020 à 14h24

Le coureur néerlandais Fabio Jakobsen a publié un communiqué dans lequel il donne de ses nouvelles après sa terrible chute. Sa vie n'est plus en danger mais il est loin d'être sorti d'affaire.

Les nouvelles données par les médecins ces derniers jours s'étaient avérées rassurantes, mais ce mardi, c'est Fabio Jakobsen lui-même qui a publié un communiqué sur son état de santé, treize jours après sa terrible chute dans les barrières à l'arrivée de la 1ere étape du Tour de Pologne, où il a été victime d'un traumatisme crânien et d'une fracture du palais, ce qui avait contraint les médecins à le plonger dans un coma artificiel. La vie du coureur de bientôt 24 ans n'est plus en danger, mais sa guérison s'annonce longue.

Jakobsen : "Je suis très reconnaissant d'être toujours en vie"

« Cela fait maintenant deux semaines que j'ai subi cette chute au Tour de Pologne, écrit Fabio Jakobsen. Les médecins et les infirmières m'ont sauvé la vie, et je leur en suis extrêmement reconnaissant. J'ai passé une semaine en soins intensifs et l'hôpital de Sosnowiec. Là-bas, ils m'ont opéré immédiatement, pendant cinq heures, et m'ont donné une chance de vivre. Je suis très reconnaissant envers tous les employés de cet hôpital. C'était une période difficile, sombre, pour moi dans l'unité de soins intensifs car j'avais peur de ne pas survivre. Grâce aux organisateurs du Tour de Pologne et à mon équipe Deceuninck-Quick Step, ma famille a pu être proche de moi, ce qui m'a donné beaucoup de force. Mercredi dernier, j'ai été transféré au CHU de Leyde (Pays-Bas, ndlr), au service ORL. Pas à pas, je peux maintenant commencer à vivre de façon plus indépendante. Actuellement, je suis à la maison, où les plaies de mon visage et mes blessures peuvent continuer à guérir. En plus, je vais devoir me reposer dans les prochains mois en raison d'un sévère traumatisme crânien. Dans les prochaines semaines et les prochains mois, je vais subir de multiples opérations et traitements pour réparer les blessures de mon visage. Je veux que tout le monde sache que je suis très reconnaissant d'être toujours en vie. Tous les messages et mots de soutien m'ont donné une grande force. Pas à pas, je peux doucement regarder vers le futur, et je me battrai pour guérir. En particulier, je tiens à remercier le Dr Rafael, qui m'a opéré en Pologne, le Dr Vanmol, qui était présent en Pologne en tant que médecin de l'équipe, et Patrick Lefevere, qui a amené ma famille près de moi. (...)"

Vos réactions doivent respecter nos CGU.