Deceuninck-Quick Step : Jakobsen déjà prêt à reprendre l'entraînement ?

Deceuninck-Quick Step : Jakobsen déjà prêt à reprendre l'entraînement ?©Media365

Aurélien CANOT, publié le mardi 03 novembre 2020 à 08h05

Victime d'une terrible chute en août dernier sur le Tour de Pologne, Fabio Jakobsen (Deceuninck-Quick Step) a affirmé lundi soir sur son compte Instagram qu'il se sentait déjà prêt à reprendre l'entraînement.


Trois mois après avoir frôlé la mort, Fabio Jakobsen (24 ans) se dit déjà prêt à reprendre l'entraînement !Victime d'une chute aussi violente que spectaculaire le 5 août dernier lors de l'arrivée de la 1ere étape du Tour de Pologne, le jeune cycliste néerlandais de l'équipe belge Deceuninck-Quick Step a assuré lundi soir sur son compte Instagram qu'il n'était plus très loin de pouvoir de nouveau enfourcher son vélo et retrouver ses routes d'entraînement. « Quatre semaines après la reconstruction de ma mâchoire supérieure et inférieure, il était temps que les points de suture ressortent. La prochaine intervention chirurgicale est pour 2021. Dans quelques semaines, ma crête pelvienne (au niveau du bassin) devrait être guérie et solide comme avant. À partir de là, je pourrai recommencer lentement mais sûrement à m'entraîner sur le vélo ! », a posté le grand espoir du cyclisme aux Pays-Bas, plongé dans le coma artificiel et dont le pronostic vital avait été engagé après sa terrible chute lors de ce sprint survenu dès l'étape inaugurale du Tour de Pologne.

Jakobsen s'était fait poser... 130 points de suture !



Tassé par son compatriote Dylan Groenewegen (Jumbo-Visma) lors du sprint final, Jakobsen avait été projeté par-dessus les barrières alors que les deux hommes étaient lancés à pleine vitesse. « Fabio Jakobsen est très gravement blessé et sa vie est en danger, a confirmé l'organisation par la voie du médecin. Le palais et les voies respiratoires supérieures ont été écrasés, mais on a pu l'intuber. Il est allé à l'hôpital, mais il a perdu beaucoup de sang. Il est encore vivant, toujours avec nous et nous espérons pouvoir gagner ce combat », avait annoncé à chaud l'organisation de la course un an après que le Tour de Pologne avait été endeuillé par la chute mortelle du Belge Bjorg Lambrecht. Personne dans le peloton, son directeur sportif Patrick Lefevere en tête, ne pouvait alors imaginer que le Néerlandais longuement opéré ensuite au niveau du visage (Jakobsen s'est fait poser 130 points de suture) reparlerait de reprendre et sa carrière et l'entraînement trois mois plus tard. C'est pourtant le cas alors que tous les points de suture au niveau de la mâchoire ont été retirés en ce début de semaine au champion des Pays-Bas sur route 2019 et que son visage est maintenant réparé. Quelle bonne nouvelle !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.