Deceuninck-Quick Step : Evenepoel va quitter l'hôpital ce lundi

Deceuninck-Quick Step : Evenepoel va quitter l'hôpital ce lundi©Media365
A lire aussi

Marie Mahé : publié le lundi 24 août 2020 à 17h20

Après sa très lourde chute, par-dessus un parapet, lors du Tour de Lombardie, le 15 août dernier, Remco Evenepoel s'était alors notamment fracturé le bassin. Rapatrié depuis en Belgique, le prodige de la Deceuninck-Quick Step va pouvoir sortir de l'hôpital, ce lundi.

Bonne nouvelle pour Remco Evenepoel ! Neuf jours après sa terrible chute lors du Tour de Lombardie, à une quarantaine de kilomètres de l'arrivée, le cycliste, qui s'était alors notamment fracturé le bassin, va pouvoir quitter l'hôpital. C'est donc ce lundi que le jeune Belge, pensionnaire de la formation Deceuninck-Quick Step, va pouvoir enfin pouvoir regagner son domicile. Cette annonce a été effectuée par la famille du principal intéressé, via son compte Facebook officiel. Sur cette publication, il est notamment écrit « I'm coming home », juste au-dessus d'une photo, datant du mois de juin dernier, où le sportif pose en compagnie de sa petite amie ainsi qu'avec ses parents. De son côté, l'AFP a également contacté le père du coureur, à savoir Patrick Evenepoel, qui a donné des précisions, indiquant ainsi notamment que son prodige de fils revenait dans la maison familiale de Dilbeek, située à l'ouest de Bruxelles, « ce soir », soit donc ce lundi en toute fin de journée.

Evenepoel a chuté dans la descente du Mur de Sornano

Le 15 août dernier, les images de la télévision italienne avaient glacé le sang de tout le monde. Faisant alors partie du groupe de tête du Tour de Lombardie, dont il était d'ailleurs le grand favori à la victoire finale, le coureur, âgé de seulement 20 ans, avait alors totalement raté son virage, lors de la descente du Mur de Sornano, passant par-dessus un parapet. Retombé quelques mètres en contrebas, Remco Evenepoel n'avait heureusement jamais perdu connaissance. Alors que les informations n'étaient pas tout de suite remontées jusqu'aux téléspectateurs, le Belge avait fini par être évacué vers l'hôpital le plus proche avant d'être rapatrié en Belgique, les jours suivants. Bien parti dans cette saison 2020 si particulière, en raison de la pandémie de coronavirus, qui continue d'ailleurs encore aujourd'hui de sévir à travers le monde, Remco Evenepoel doit toutefois s'arrêter là et viser 2021, pour un retour au premier plan, à n'en pas douter.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.