Deceuninck-Quick Step : Du positif pour Jakobsen, des doutes pour Evenepoel

Deceuninck-Quick Step : Du positif pour Jakobsen, des doutes pour Evenepoel©Media365

Mathieu WARNIER, publié le mercredi 13 janvier 2021 à 17h55

Alors que Fabio Jakobsen a profité de la présentation de l'équipe Deceuninck-Quick Step pour se montrer confiant, Remco Evenepoel n'a pas caché avoir des soucis liés aux fractures subies lors du Tour de Lombardie.

La saison 2021 démarre pour l'équipe Deceuninck-Quick Step. Alors que le calendrier est une nouvelle fois chamboulé par la crise sanitaire, la formation dirigée par Patrick Lefévère a organisé ce mercredi une présentation au travers d'une conférence de presse organisée en visioconférence. A cette occasion, un point a pu être fait sur l'état de santé des deux coureurs qui ont donné bien des frayeurs à l'équipe belge, Fabio Jakobsen et Remco Evenepoel. Victime d'une atroce chute provoquée par Dylan Groenewegen sur le Tour de Pologne, le sprinteur néerlandais a confié espérer reprendre le chemin du retour d'ici quelques semaines. « C'est lent, mais je me sens de plus en plus comme un cycliste professionnel. Toute l'équipe a été très favorable tout au long du processus. C'est une énorme motivation, a conflé Fabio Jakobsen face à la presse. En février, je dois encore passer par la chirurgie, et nous verrons ensuite comment ça se passe. En cas de complications, cela pourrait prendre plus de temps. La chute a été l'une des pires expériences de ma vie. Pouvoir être ici avec l'équipe me rend très heureux. Cette équipe est comme une famille. »

Evenepoel : « On ne sait pas encore quand je pourrai reprendre »

Si Fabio Jakobsen s'est donné un horizon relativement proche, ce n'est pas le cas pour Remco Evenepoel. Victime d'une lourde chute à l'occasion du Tour de Lombardie, le jeune coureur belge n'a pas caché ses difficultés, lui qui a été victime d'une fracture du bassin. « Il y a eu quelques petites difficultés dans le processus de rééducation. Pour être honnête, on ne sait pas encore quand je pourrai reprendre parce qu'on a ralenti mon retour pour donner à mon corps le temps de revenir à 100%, a confié l'ancien champion d'Europe du contre-la-montre. J'ai eu quelques problèmes et je ne me sentais pas très bien sur le vélo, donc je ne sais pas où et quand je pourrai reprendre. Je ne suis pas docteur donc je ne connais pas les termes spécifiques, mais je ressens une petite douleur dans la zone où j'ai eu mes fractures, donc c'est toujours compliqué de rester assis sur la selle pendant plusieurs heures. Il faut régler ça pour être à 100% sur le vélo. » Alors que le début de saison n'aura pas lieu avant le mois de février, Remco Evenepoel a un peu de temps devant lui pour retrouver la pleine mesure de ses moyens.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.