Deceuninck-Quick Step : Deux ans de plus pour Cavagna

Deceuninck-Quick Step : Deux ans de plus pour Cavagna©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mercredi 18 août 2021 à 21h55

Récemment vainqueur du contre-la-montre du Tour de Pologne et champion de France sur route, Rémi Cavagna a lié son avenir avec l'équipe Deceuninck-Quick Step jusqu'à la fin de la saison 2023.



Julian Alaphilippe pourra toujours compter sur le « TGV de Clermont » ! Le champion du monde 2020 a, en effet, appris que Rémi Cavagna va rester dans l'effectif de l'équipe Deceuninck-Quick Step lors des deux prochaines saisons. Présent au sein de l'équipe dirigée par Patrick Lefévère depuis 2017, le champion de France 2021 a officiellement prolongé son contrat jusqu'au terme de la saison 2023, lui qui reste sur un succès de prestige lors du contre-la-montre du Tour de Pologne. « Je ne pourrais pas être plus heureux ! Rester avec cette équipe fantastique, c'est comme être dans un rêve qui continue encore et encore, a déclaré Rémi Cavagna dans un communiqué de son équipe. J'ai toujours rêvé de rouler pour le Wolfpack et de m'améliorer au sein de cet environnement incroyable. Je suis fier de rouler avec mon maillot de champion de France pour l'équipe numéro un au monde. »

Cavagna reste en terrain connu

Alors que Florian Sénéchal, le troisième coureur français appartenant à l'équipe Deceuninck-Quick Step, n'a pas encore lié son avenir au « Wolfpack », Patrick Lefévère n'a pas manqué l'occasion de saluer le travail de Rémi Cavagna. « Nous connaissons Rémi depuis ses années U23 et nous avons toujours cru en lui, non seulement parce que son potentiel était évident, mais aussi parce que c'est un dur au mal et qu'il a toujours les pieds sur terre, donnant tout pour l'équipe et toujours désireux de s'améliorer, a confié le patron de l'équipe belge dans un communiqué. L'avoir dans l'équipe pour les deux prochaines années nous procure beaucoup de plaisir et nous avons hâte de voir d'autres belles choses de sa part. » Deux années durant lesquelles le « TGV de Clermont » pourra continuer de travailler sa spécialité, le contre-la-montre dans « une équipe qui vise toujours la victoire », selon lui.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.