Deceuninck-Quick Step : Avant le Tour de France, les Ardennaises sont un objectif pour Julian Alaphilippe

Deceuninck-Quick Step : Avant le Tour de France, les Ardennaises sont un objectif pour Julian Alaphilippe©Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le lundi 12 avril 2021 à 17h00

Après avoir participé à la victoire de Kasper Asgreen sur le Tour des Flandres et avant de préparer le Tour de France, Julian Alaphilippe s'est confié au micro de RMC concernant ses ambitions pour les classiques ardennaises.

Julian Alaphilippe n'en a pas assez. Après avoir pris part aux Strade Bianche, à Tirreno-Adriatico et à Milan-Sanremo, le champion du monde a participé au succès de Kasper Asgreen sur le récent Tour des Flandres. Invité sur RMC ce dimanche, le coureur de la formation Deceuninck-Quick Step a assuré s'être « fait plaisir » sur le « Ronde » quand bien même il admet avoir été « un peu limite à la fin » d'une course sur laquelle il a « coincé ». « L'objectif principal était rempli avec la victoire de mon coéquipier Kasper Asgreen, a-t-il assuré. Maintenant, j'ai vraiment à cœur de me faire plaisir et de faire ça bien sur les classiques ardennaises. » Car le programme du natif de Saint-Amand-Montrond est loin d'être terminé avec l'Amstel Gold Race, course sur laquelle il a manqué de peu la victoire à l'occasion de l'édition 2019, qui va donner ce dimanche le coup d'envoi d'une nouvelle étape du calendrier international, riche en classiques de renom.


Alaphilippe veut lever les bras sur le Tour de France

Des courses qui ont « toujours plu » à Julian Alaphilippe et qu'il admet préparer « depuis un petit moment. « J'ai essayé de gérer au mieux pour que ma forme arrive à point, ajoute le coureur de la formation Deceuninck-Quick Step. Que ce soit sur l'Amstel Gold Race, la Flèche Wallonne ou Liège-Bastogne-Liège, même si j'ai peut-être une petite préférence pour cette dernière, c'est quand même un gros bloc qui est très important pour l'équipe et pour moi aussi. » Il sera ensuite temps de préparer le Tour de France et, alors que de plus en plus d'observateurs voient en lui un potentiel vainqueur de la Grande Boucle, Julian Alaphilippe se donne un objectif plus mesuré mais sans doute plus symbolique. « Ce serait vraiment quelque chose de fort de gagner une étape du Tour de France avec le maillot de champion du monde sur le dos, annonce-t-il. C'est un maillot qui donne beaucoup de bonheur mais qui se respecte. Tout le monde rêve de le voir briller. » Avec certaines étapes pouvant convenir à ses qualités, Julian Alaphilippe aura toutes les chances de parvenir à ses fins.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.