Deceuninck-Quick Step : Alaphilippe fidèle au " Wolfpack " !

Deceuninck-Quick Step : Alaphilippe fidèle au " Wolfpack " !©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le jeudi 15 avril 2021 à 11h03

L'équipe belge Deceuninck-Quick Step a annoncé ce jeudi la prolongation du contrat de son champion du monde français Julian Alaphilippe jusqu'à la fin de la saison 2024.


Julian Alaphilippe et Deceuninck-Quick Step, c'est une histoire d'amour qui dure ! Arrivé en 2013, à 20 ans, au sein de l'équipe réserve de la formation belge, le coureur français a gravi tous les échelons et a prolongé ce jeudi son contrat jusqu'à la fin de la saison 2024 ! Le champion du monde, qui fêtera ses 29 ans en juin, est le deuxième cador de l'équipe belge à prolonger son bail, après Remco Evenepoel jusqu'en 2026. "J'ai hâte de continuer avec cette famille et je veux remercier Patrick (Lefevere, le patron de l'équipe, ndlr) et les sponsors pour la confiance qu'ils m'ont montrée lors de ces huit années et qu'ils continuent à me montrer. C'est incroyable de penser à tout ce que nous avons réussi ensemble, et aux beaux souvenirs que nous avons. Nous sommes le Wolfpack et nous courons pour gagner. C'est notre mentalité et l'une de nos forces. Nous allons tous dans la même direction et c'est l'une des raisons pour lesquelles je me sens bien ici et je fais ce que je fais avec un immense plaisir. J'ai hâte d'obtenir d'autres grands résultats pour Deceuninck-Quick Step cette saison et les années futures, a réagi le coureur français, qui a remporté 33 victoires sous le maillot de l'équipe belge, dont une cette année, lors de la 2eme étape de Tirreno-Adriatico. Je me souviens de ma première rencontre et de ma première course avec l'équipe comme si c'était hier. J'étais excité de découvrir le cyclisme au plus haut niveau. J'étais le seul coureur français de l'équipe à l'époque et j'ai reçu de précieux conseils de la part des gars d'expérience. J'étais extrêmement motivé pour m'améliorer et montrer à l'équipe que je voulais devenir meilleur et gagner des courses. C'est ce que j'ai fait pendant ces huit ans, et j'ai aussi découvert et appris des choses sur moi-même. C'est spécial de penser que maintenant, je suis l'un des coureurs les plus expérimentés de l'équipe et j'aide les plus jeunes, à qui je suis toujours heureux de donner des conseils pour les aider à faire des progrès. Cela montre que le temps passe, et quelle famille nous sommes."

Lefevere retient les maillots distinctifs

Patrick Lefevere, son patron, n'est pas avare de compliments envers le futur papa : "C'est une fabuleuse nouvelle qu'il ait accepté de rester trois ans de plus. Nous l'avons vu grandir et il nous rend très fiers. Il a accompli tellement de choses que c'est difficile de tout lister, mais peut-être que le plus iconique, ce sont les beaux maillots qu'il a portés. Il a capté l'attention du public lorsqu'il a gagné le maillot à pois du Tour de France 2018, et ensuite en portant le maillot jaune pendant si longtemps en 2019, et encore en 2020. C'était un peu un conte de fées. Et après, en septembre, cette victoire inoubliable à Imola en solitaire pour remporter le maillot arc-en-ciel. C'était très émouvant pour nous". Et nul doute que le natif de Saint-Amand-Montrond apportera d'autres émotions à son équipe d'ici 2024. Et pourquoi pas dès dimanche lors de l'Amstel Gold Race ou le dimanche suivant sur Liège-Bastogne-Liège ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.