Décès de José Catieau, ancien maillot jaune du Tour

Décès de José Catieau, ancien maillot jaune du Tour ©Panoramic, Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le vendredi 01 décembre 2023 à 15h57

Porteur du maillot jaune sur le Tour de France pendant quatre jours en 1973, le Nordiste José Catieau est décédé à l'âge de 77 ans.


Il avait connu son heure de gloire lors du Tour de France 1973. Emporté par la maladie, José Catieau est décédé à l'âge de 77 ans à l'hôpital de Saint-Quentin, rapporte L'Aisne Nouvelle. Né dans le Nord, à Coutiches, il a participé à sept reprises à la Grande Boucle, et donc vécu ses plus grands moments de coureur cycliste lors de la 60e édition du Tour, en 1973, remportée par l'Espagnol Luis Ocana, son coéquipier de l'équipe Bic, devant le Français Bernard Thévenet. Catieau avait lui pris la 14e place finale. Vainqueur d'une (demi) étape dès le deuxième jour de course, entre Rotterdam (Pays-Bas) et Saint-Nicolas (Belgique), lui qui était parti seul pour piéger Raymond Poulidor et ainsi favoriser son leader, il avait endossé le maillot jaune au soir de la troisième étape, avant de passer quatre jours avec l'iconique tunique, qu'il laissa ensuite à Ocana, jusqu'à la fin.

Des coureurs "jaloux" de le voir en jaune

"Des coureurs se mettaient à côté de moi pour être pris en photo. D'autres, comme Poulidor, faisaient grise mine ou étaient jaloux en me voyant en jaune", confiera-t-il plus tard, rapporte Le Courrier Picard. D'autres coureurs n'étaient pas franchement ravis, à l'image de son leader espagnol. "Il était en colère de me voir avec. Ocana était impulsif, mais c'était un bon leader", précise toutefois celui qui avoue que c'était bien le plus grand moment de sa carrière. Et il n'a jamais lavé ce si précieux maillot jaune : "Il restera collé à ma peau à jamais, c'est un maillot mythique." José Catieau aura également gagné Paris-Camembert, en 1972, et glané des étapes sur le Dauphiné, les Quatre Jours de Dunkerque ou encore le Grand Prix du Midi Libre. A l'arrêt de sa carrière, en 1976, il se consacra à son magasin de vélo de Saint-Quentin, qu'il avait appelé « Au Tour de France ». Comme une évidence.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.