Décès Davide Rebellin : Le peloton pleure l'Italien

Décès Davide Rebellin : Le peloton pleure l'Italien©Panoramic, Media365

Aurélien Canot, Media365, publié le jeudi 01 décembre 2022 à 10h16

Au lendemain du décès de Davide Rebellin, percuté à l'entraînement par un camion à l'âge de 51 ans, les hommages du peloton affluent. Philippe Gilbert, fraîchement retraité, pleure notamment le coureur italien qui avait arrêté sa carrière le mois dernier.



Au lendemain du décès de Davide Rebellin, percuté à l'entraînement par un camion à l'âge de 51 ans, le peloton tout entier pleure le champion italien vainqueur notamment de la Flèche wallonne à trois reprises, de l'Amstel Gold Race ou encore de Liège-Bastogne-Liège. Le coureur italien passé par les équipes Polti, la Française des Jeux, Liquigas et Gerolsteiner, pour ne citer que ces formations, et qui avait pris sa retraite le mois dernier à l'issue de la Veneto Classic - à 51 ans, il continuait de courir en compétition, sous les couleurs de l'équipe italienne Work Service Vitalcare Vega - a laissé beaucoup de bons souvenirs dans le peloton, où il était apprécié de la plupart de ses confrères. Philippe Gilbert, fraîchement retraité mais qui s'était néanmoins aligné récemment au départ du Critérium de Monaco aux côtés notamment de Rebellin, aimait particulièrement beaucoup celui qu'il côtoyait depuis son arrivée chez les professionnels, en 1992, et sa mort attriste énormément le Belge, qui n'a pas caché son immense chagrin dans un tweet. "Il y a quelques jours, nous faisions notre dernière course pros à Monaco et aujourd'hui (mercredi), tu es parti rejoindre les étoiles. Je pense très fort à Françoise et ta famille. Je suis très triste, tu vas nous manquer amico. RIP." Vincenzo Nibali, compatriote de Rebellin, est lui aussi sous le choc après le départ du vainqueur de Paris-Nice en 2008. "Je suis extrêmement choqué d'apprendre cette triste nouvelle. Que la terre te soit légère, RIP Davide."


Moreau : "Je pleure"



Même émotion du côté d'un ancien membre du peloton Christophe Moreau, né la même année que Rebellin, à qui il s'était mesuré à de nombreuses reprises au cours de sa carrière. "Quelle tristesse... Quelle tragédie... Le monde du vélo est en deuil... nous sommes de la même année, 1971... Nous avions partagé des moments incroyables ensemble... Je pleure... RIP Davide, toi le pieux." Alejandro Valverde en avait lui aussi décousu avec celui qui comptait également une victoire d'étape sur le Tour d'Italie (en 1996, il avait porté le maillot rose pendant six jours et avait terminé 6eme du classement final). L'Espagnol ne l'oubliera jamais. ""Mes plus sincères condoléances à la famille et aux amis de Davide Rebellin, collègue professionnel et rival depuis tant d'années. RIP", a posté le champion du monde 2018 sur les réseaux sociaux.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.