Dauphiné : Froome, c'est plus grave encore !

Dauphiné : Froome, c'est plus grave encore !©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le jeudi 13 juin 2019 à 09h12

La violente chute de Christopher Froome, mercredi alors qu'il reconnaissait le contre-la-montre du jour sur le Critérium du Dauphiné, a décidément fait beaucoup de dégâts chez le champion britannique, contraint de renoncer au Tour de France. Le secteur où a été admis le leader de l'équipe Ineos en soins intensifs ce jeudi a en effet découvert une fracture à la hanche droite, en plus des fractures ouvertes, déjà connues, au fémur droit et au coude droit.

Pour Christopher Froome, le bilan est encore plus grave qu'annoncé dans un premier temps. Aux fractures ouvertes et déjà connues au fémur droit et au coude droit est venue en effet s'ajouter également une fracture à la hanche droite. Une information révélée par le secteur où le champion britannique, opéré dans la nuit à l'hôpital de Saint-Etienne, a été admis en soins intensifs ce jeudi matin au lendemain de sa terrible chute sur les routes de Roanne. En examinant de nouveau le coureur, le service hospitalier de l'établissement a en effet découvert que Froome souffrait également d'une fracture de la hanche droite. Un nouveau bilan qui compromet peut-être encore davantage les chances de revoir un jour le quadruple vainqueur du Tour de France sur un vélo. Gravement blessé, le leader de l'équipe Ineos, âgé de 34 ans, devrait être privé un long moment de compétition, au même titre qu'il devra probablement attendre plusieurs mois avant de pouvoir ne serait-ce que songer à reprendre l'entraînement. Dans L'Equipe ce jeudi, le chirurgien-orthopédiste du Tour de France Gilbert Versier rappelle que les coureurs comme Froome « sont des gens hors normes », prenant en exemple le retour au plus haut niveau d'Alexandre Vinokourov, victime lui aussi d'une fracture d'un fémur et malgré tout champion olympique, ensuite à 38 ans. Pour « le Kényan blanc », il faudra voir tout d'abord comment se passera sa rééducation mais aussi dans quel état il sortira de sa convalescence avant de pouvoir tabler sur la suite de sa carrière.


Nouvelle opération pour Froome ?

D'autant que si Vinokourov, lui, s'était fracturé un fémur, on sait depuis jeudi que Froome, lui, s'est rompu et le fémur droit, et le coude droit et la hanche droite en venant heurter un mur en pleine descente à plus de 60 km/h alors qu'il reconnaissait le contre-la-montre du jour (4eme étape)sur le Critérium du Dauphiné et avait uniquement eu le tort de lâcher un instant son guidon (pour se moucher) et la malchance d'être emporté par une malencontreuse bourrasque. « Froomey » a eu en revanche beaucoup de chance que des pompiers du Samu aient eu la bonne idée de garer leur ambulance à quelques mètres seulement de l'endroit de la chute. Ce qui a permis au coureur contraint à l'abandon sur ce Dauphiné, mais aussi à renoncer au Tour de France ainsi qu'à la Vuelta de recevoir immédiatement des premiers soins, sa fracture ouverte au fémur droit empêchant les urgenciers de la déplacer dans un premier temps (souffrant également des côtes, le Britannique a été héliporté près de quatre heures après sa chute). Opéré dans la soirée à Saint-Etienne, Froome pourrait l'être de nouveau dans les prochaines heures après la découverte de cette fracture de la hanche droite, qui ne figurait pas sur le bilan, déjà très sérieux toutefois, de la veille. Un nouveau bilan qui laisse planer davantage encore le doute sur la suite de sa carrière.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.