Cyclo-cross - Mondiaux : Une édition 2023 sans le tenant du titre ?

Cyclo-cross - Mondiaux : Une édition 2023 sans le tenant du titre ?©panoramic, Media365
A lire aussi

Guillaume Issner, Media365, publié le samedi 19 novembre 2022 à 16h20

Le champion du monde en titre de cyclo-cross Tom Pidcock ne sait pas encore s'il ira défendre son titre le 5 février à Hoogerheide, aux Pays-Bas. De son côté, Wout van Aert briguera un quatrième titre mondial.


Les championnats du monde de Hoogerheide (Pays-Bas), grand-messe du cyclo-cross, sont fixés au 5 février. Il se pourrait toutefois qu'ils se déroulent sans le tenant du titre Tom Pidcock, de retour  ce week-end avec notamment une participation dimanche à l'étape de Coupe du Monde à Overijse. « Je ne peux pas répondre à cette question pour le moment, reconnait le coureur de l'équipe Ineos Grenadiers dans une interview pour Het Nieuwsblad à propos de sa présence à Hoogerheide. Les championnats du monde tombent très tard cette fois-ci. Si vous êtes au sommet pour ces Mondiaux et qu'ensuite vous devez vous préparer pour les classiques... » Tom Pidcock veut prioriser la saison sur route en 2023 quand ses rivaux en cyclo-cross, Wout Van Aert et Mathieu van der Poel, triple et quadruple champions du monde, auront à cœur de rétablir la hiérarchie le 5 février dans les labourés. A fortiori après avoir loupé la dernière édition à Fayetteville.

Van Aert confirme sa participation aux Mondiaux

En ce qui concerne Wout Van Aert, il vient tout juste de confirmer sa présence pour le cru 2023. « J'aime montrer mes ambitions. C'est ce que je vais faire maintenant. Les championnats du monde sont près de chez moi, sur un parcours où je suis devenu champion du monde chez les moins de 23 ans. C'est mon seul grand objectif de l'hiver », a avoué à HLN l'un des tauliers de la maison Jumbo-Visma. Van Aert, qui s'alignera sur la manche de Coupe du Monde à Anvers le 4 décembre, veut monter en régime jusqu'aux Mondiaux où il s'attend à une forte concurrence avec son meilleur ennemi. « C'est aussi une course à domicile pour lui (Mathieu van der Poel). Il sera également motivé. Il reste à voir comment nous nous comparons aux autres », ajoute-il à deux mois et demi du jour J. Le rendez-vous est pris pour les deux mastodontes de la discipline.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.