Cyclisme sur piste : Vogel ne ferme pas la porte au sport

Cyclisme sur piste : Vogel ne ferme pas la porte au sport©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le mercredi 12 septembre 2018 à 17h50

Alors qu'elle restera paraplégique suite à un accident lors d'une séance d'entraînement, Kristina Vogel s'est présentée ce mercredi devant la presse et n'a pas souhaiter tirer un trait sur le sport.

Kristina Vogel entame une nouvelle vie. Victime d'un grave accident lors d'une séance d'entraînement sur la piste en béton du vélodrome de Cottbus, celle qui a été sacrée à onze reprises championne du monde de cyclisme sur piste restera paraplégique à vie. L'Allemande s'est présentée devant la presse ce mercredi à l'hôpital de Berlin où elle a été soignée et assure ne pas vouloir se morfondre. « Qu'est-ce que je dois regretter ? La situation est ce qu'elle est, a déclaré Kristina Vogel qui ne veut pas se précipiter quant à mettre un terme à sa carrière sportive. Je vais évidemment trouver d'autres buts. Je sais que je ne marcherai plus jamais. Mais peut-être que je gagnerai ma douzième médaille d'or ailleurs. »

Vogel : « Je ne dois pas me cacher »


Dans la suite de cette conférence de presse, Kristina Vogel n'a pas hésité à se projeter sur son avenir, loin du cyclisme sur piste et, pour un temps, loin du sport de haut niveau. L'Allemande n'a pas caché vivre une épreuve mais compte bien profiter de la vie. « Je ne suis pas une machine, il y a eu des moments où j'ai dû apprendre à laisser sortir les larmes. Mais je suis là, même sur deux roues ou sur quatre roues, assure Kristina Vogel. Je ne dois pas me cacher, je voudrais être indépendante. Je me réjouis de pouvoir de nouveau dormir dans mon lit, de faire la cuisine moi-même, d'être pour la première fois dans mes murs, d'être seule avec mon compagnon. Je veux reprendre la vie et renoncer au maximum aux aides extérieures. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.