Cyclisme sur piste : Grondin et Thomas sans rivaux sur l'Américaine

Cyclisme sur piste : Grondin et Thomas sans rivaux sur l'Américaine©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 16 octobre 2022 à 15h56

Dominateurs, Donavan Grondin et Benjamin Thomas ont remporté le titre de champion du monde de l'Américaine devant un public survolté au Vélodrome National de Saint-Quentin-en-Yvelines.



Donavan Grondin et Benjamin Thomas ont transformé le Vélodrome National en stade de football ! A l'issue de 200 tours de haute intensité et d'une course maîtrisée, le duo représentant l'équipe de France est allé chercher le titre de champion du monde de l'Américaine. Une course que les Tricolores ont démarré bien au chaud dans le peloton, laissant les Néerlandais, les Allemands et les Australiens prendre l'initiative lors du premier des 20 sprints au programme. Après avoir pris deux fois la deuxième place, c'est à l'approche de la mi-course que Benjamin Thomas a embrayé pour remporter les 7eme et 8eme sprints puis le 11eme pour installer provisoirement la sélection tricolore en tête du classement. C'est alors que l'incertitude s'est installée car, imitant les Japonais, les Australiens puis les Néerlandais ont fait le nécessaire pour prendre un tour au reste du peloton, ajoutant automatiquement 20 points à leurs totaux respectifs. A 50 tours de l'arrivée, les Bleus ont alors pointé à dix longueurs des Pays-Bas, leaders pour deux unités par rapport aux Australiens.

Grondin et Thomas étaient intouchables

Mais Donavan Grondin et Benjamin Thomas n'avaient pas dit leur dernier mot et ont haussé le ton, emmenant avec eux l'Italie et le Portugal. Premiers lors des 16eme, 17eme et 18eme sprints, les Bleus ont surtout atteint leur objectif de prendre un tour au peloton pour consolider leur première place au classement général. L'Australie, pour sa part, a payé très cher ses efforts et a très vite perdu le tour d'avance pris plus tôt dans la course. Avec 27 points d'avance à l'orée de l'avant-dernier sprint, les Bleus ont eu les deux mains sur le maillot arc-en-ciel et ont pu partager en communion avec le public du Vélodrome National, qui a poussé ses coureurs jusqu'au bout. Avec un total de 65 points, Donavan Grondin et Benjamin Thomas apportent à l'équipe de France un troisième titre mondial cette année après ceux de Mathilde Gros et Marie Divine Kouamé. Le podium est complété par les Britanniques Ethan Hayter et Oliver Wood (47 points) mais également les Belges Fabio Van den Bossche et Lindsay De Vylder (43 points). L'Américaine est plus que jamais une spécialité française avec ce sixième titre mondial dans la discipline, le premier depuis Morgan Kneisky et... déjà Benjamin Thomas en 2017 à Hong Kong.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.