Cyclisme - Mondiaux sur piste : Lafargue (argent), D'Almeida (bronze) et Ermenault (bronze) débloquent le compteur des Bleus

Cyclisme - Mondiaux sur piste : Lafargue (argent), D'Almeida (bronze) et Ermenault (bronze) débloquent le compteur des Bleus©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le vendredi 28 février 2020 à 22h01

Bredouille depuis le début de ces Mondiaux sur piste 2020 à Berlin, l'équipe de France a ouvert son compteur de médailles ce vendredi, avec l'argent de Quentin Lafargue et le bronze de Michaël D'Almeida sur le kilomètre ainsi qu'une autre médaille de bronze, pour Corentin Ermenault sur la poursuite individuelle.

L'équipe de France aura donc dû attendre deux jours pour débloquer son compteur lors des Mondiaux sur piste, débutés mercredi à Berlin. Restés muets depuis le coup d'envoi de ces Championnats du Monde en Allemagne, les Bleus sont sortis de leur torpeur vendredi soir, avec trois premières médailles à la clé. Les deux premières de la soirée sont intervenues sur le kilomètre. Certes, Quentin Lafargue, sacré lors des derniers Mondiaux, s'est manqué dans son objectif de doublé. Mais il s'est consolé avec une très belle deuxième place, derrière le héros du jour le Néerlandais Sam Ligtlee, qui lui a permis de décrocher l'argent, un an avant après avoir obtenu l'or. Un plaisir que Lafargue a pu partager sur le podium avec un autre Français, puisque Michaël D'Almeida s'est invité lui aussi à la fête en terminant troisième, lui, de cette finale du kilomètre remporté par Ligtlee en 59"495.



Bronze et record de France pour Ermenault


De l'argent donc pour Lafargue, du bronze pour D'Almeida, mais aussi pour Corentin Ermenault. Le fils de Philippe Ermenault a offert au clan tricolore une troisième médaille dans cette même journée en se classant troisième sur la poursuite individuelle. Contraint de disputer la petite finale après avoir été battu plus tôt, le Français a nettement dominé l'Italien Jonathan Milan. Une médaille venue couronner un déjà très beau vendredi pour Ermenault, puisqu'il avait établi le nouveau record de France de la spécialité lors des qualifications, avec un temps de 4'07"593. Ces Mondiaux sont enfin lancés pour les Bleus !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.