Cyclisme / Alberto Contador : " J'ai pensé à courir le Giro 2018 "

Cyclisme / Alberto Contador : " J'ai pensé à courir le Giro 2018 "©Media365
A lire aussi

Antoine Bourlon, publié le mardi 26 septembre 2017 à 16h00

Interrogé par la chaîne espagnole Onda Cero, Alberto Contador a expliqué les raisons de sa retraite mais aussi qu'il aurait pu prendre part au Giro 2018.

Alberto Contador n'est plus un coureur cycliste. Après une Vuelta réussie (quatrième du général et victorieux au sommet de l'Angliru), El Pistolero a raccroché. Et pourtant, le double vainqueur du Tour de France aurait pu continuer. C'est en tout cas ce qu'il a avoué à nos confrères de la chaîne espagnole Onda Cero : « J'avais des doutes avant le Tour de France, mais je n'en avais plus avant la Vuelta. Lors du stade d'entraînement avec la Grande Boucle, j'avais de très bons chiffres et l'idée de courir jusqu'au Giro 2018 m'est venue. » Un Tour d'Italie qui partira d'Israël, une première, et dont il est désormais l'ambassadeur.
La 9eme étape du Tour, un tournant
Si la préparation au Tour de France a été des plus bonnes et que les ambitions étaient de viser le général, le contexte et les faits de course ont poussé le grimpeur à prendre la décision de ranger le vélo. « Je n'allais pas très bien lors de la cinquième étape vers La Planche des Belles Filles mais j'ai réussi à m'accrocher. En revanche, lors de la neuvième étape, je chute deux fois et je perds toutes mes chances pour le classement général. » a déclaré Contador, avant de rajouter que le poids des années a eu son impact. « A 25 ans, vous pensez qu'il y aura d'autres opportunités, mais à 35 ans...ce n'est plus pareil. Cette journée (étape entre Nantua et Chambéry) m'a conduit à prendre la décision d'arrêter. » Une chose est sûre, Alberto Contador a marqué l'histoire de son sport. Il profite désormais de sa nouvelle vie en famille, tout en gardant sa passion dans un coin de la tête. Il participera d'ailleurs à deux critériums amateurs en Chine et Japon avant la fin de l'année, histoire de donner un dernier adieu au public asiatique.

 

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU