Critérium du Dauphiné : Une édition 2020 taillée pour les grimpeurs

Critérium du Dauphiné : Une édition 2020 taillée pour les grimpeurs©Media365

Aurélien CANOT, Media365, publié le mercredi 22 juillet 2020 à 12h04

Les organisateurs du Critérium du Dauphiné ont dévoilé mercredi le parcours d'une édition 2020 reportée en août (12 au 16) et qui fera la part belle aux grimpeurs, avec beaucoup de montagne au programme.

Une édition 2020 qui démarrera deux mois et demi plus tard que prévu à l'origine (31 mai au 7 juin), ne comportera que cinq étapes (au lieu de huit) mais aucun contre-la-montre et proposera beaucoup de montagne. Les organisateurs du Critérium du Dauphiné, qui se déroulera donc finalement du 12 au 16 août prochain, ont levé le voile mercredi sur un parcours qui devrait faire le bonheur des grimpeurs engagés. Connue pour constituer la répétition générale du Tour de France, l'épreuve s'élancera pour la première fois de son histoire de Clermont-Ferrand, chef-lieu du Massif Central et qui en profitera pour peaufiner les derniers réglages un mois jour pour jour avant d'accueillir cette fois le départ de la 14eme étape du Tour de France. Une première étape accidentée longue de 218,5 km avec un final en circuit programmé dans les rues de Saint-Christo-en-Jarez (Loire) qui précédera le lendemain une deuxième étape qui lancera le triptyque alpin, avec, pour commencer, une arrivée au col de Porte, classé hors-catégorie, quand elle réserve habituellement un finish pour sprinteurs, à Bourg-de-Péage. Le vendredi, les coureurs partiront de Corenc pour terminer de nouveau par une ascension, avec la montée finale sur Saint-Martin-de-Belleville (1ere catégorie).

Un samedi de folie !



Cette deuxième journée sera notamment marquée par le versant encore inexploré dans le Dauphiné par lequel le peloton escaladera le col de la Madeleine (ce sera également le cas lors de la 17eme étape du Tour 2020). Mais Thibaut Pinot, Egan Bernal, Julian Alaphilippe et les grimpeurs pur jus devraient avoir la possibilité d'encore mieux s'exprimer durant le week-end, qui se déroulera presque exclusivement sur leur terrain de jeu favori. Sur le seul samedi (Ugine-Megève, 4eme étape), l'organisation a ainsi réservé aux spécialistes un enchaînement de sept ascensions, pour un dénivelé positif total de 4 700 m. Et si tout n'est pas encore joué à l'issue de ce samedi en haute-altitude, le dimanche, jour de la 5eme et dernière étape, dessinée autour de Megève, pourrait mettre tout le monde d'accord, avec encore de nombreuses difficultés au programme : la côte de Domancy, le col de Romme, le col de la Colombière, le col des Arvais ainsi que l'inédite côte de Cordon, face au Mont-Blanc, dernier obstacle de cette 72eme édition avant l'arrivée finale, à l'altiport de Megève (2eme catégorie). Les coureurs qui pensaient que les cinq jours de course au lieu de huit, comme c'est habituellement le cas, permettraient de ménager les organismes, ont dû déchanter.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.