Critérium du Dauphiné : Le résumé de l'édition 2020 remportée par Martinez et animée par Pinot et Alaphilippe

Critérium du Dauphiné : Le résumé de l'édition 2020 remportée par Martinez et animée par Pinot et Alaphilippe©Panoramic, Media365

Emmanuel LANGELLIER : publié le lundi 17 août 2020 à 20h11

Le Critérium du Dauphiné 2020 a vu la victoire finale du Colombien Daniel Martinez qui a devancé le Français Thibaut Pinot. Retour sur cette 72eme édition animée.



Avant le Tour de France, les coureurs se sont étalonnés lors du Critérium du Dauphiné. Le cru 2020 de la course s'est avéré animé et au final, Daniel Martinez a raflé la mise. Le Colombien a devancé les Français Thibaut Pinot (de 29 secondes) et Guillaume Martin (de 41'') tandis que le Slovène Tadej Pogacar a fini 4eme et le Colombien Miguel Angel Lopez 5eme, devant Romain Bardet. Le coureur de 24 ans s'est offert la plus belle victoire de sa carrière. Primoz Roglic semblait parti pour conserver son maillot jaune jusqu'au bout et lever les bras au ciel en vainqueur dimanche mais, victime d'une chute dans le peloton en milieu d'étape samedi, il a dû renoncer dimanche matin.

Un 72eme Critérium du Dauphiné marqué par la présence des masques chez les coureurs jusqu'au départ

Passé leader avant le départ de la 5eme et ultime étape, un format atypique en cette année 2020 si particulière, Pinot n'a pu garder la tête et s'est donc fait devancer par Martinez, 2eme dimanche à 27'' de Sepp Kuss, dernier vainqueur à Megève au terme des 153,3 kilomètres. Partie mercredi en Auvergne, ce 72eme Critérium du Dauphiné a été marqué par la présence des masques chez les coureurs jusqu'au départ. Wout Van Aert avait glané en costaud l'étape inaugurale lors de la côte finale vers Saint-Christo-en-Jarez avant que son coéquipier de la Jumbo-Visma, Roglic, ne l'imite le lendemain sur les pentes du col de Porte, endossant alors le maillot jaune et bleu de leader. Une 2eme étape marquée par un énorme orage de grêle juste après son arrivée. Les grêlons ont notamment laissé des impressionnantes marques sur certains coureurs, comme ceux présents dans le grupetto qui n'avaient pu rallier la ligne d'arrivée. La photo du dos du Français Maxime Chevalier a notamment frappé les esprits.

Alaphilippe a animé le week-end

Sur la 3eme étape, l'Italien Davide Formolo s'était montré le plus résistant en devançant les favoris de la course pour l'emporter sous le soleil à l'issue de la montée finale vers Saint-Maertin-de-Belleville en Savoie. En prenant la modification de 6'' de la 2eme place, Roglic avait consolidé son statut d'homme fort de l'épreuve. Un premier coup de tonnerre sur ce Critérium 2020 était intervenu samedi matin avec l'abandon d'Egan Bernal (Ineos) avant le départ. Le lauréat du dernier Tour de France renonçait officiellement pour des douleurs dorsales.


La 4eme étape avait vu la victoire de l'Allemand Lennard Kämna (Bora-Hansgrohe), sorti en solitaire de l'échappée à 3 kilomètres du sommet. Cette avant-dernière étape avait été marquée par de nombreuses chutes, Steven Kruijswijk (Jumbo-Visna) et Emmanuel Buchmann (Bora) devant notamment jeter l'éponge. A noter enfin la performance de Julian Alaphilippe qui aura été l'un des grands animateurs du week-end sur cette 72eme édition. A l'avant samedi et dimanche, le Français de la Deceuninck-Quick Step a affiché une belle forme rassurante. De bon augure avant la Grande Boucle...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.