Critérium du Dauphiné (2eme étape) : Ackermann au sprint, Kwiatkowski chute, Impey en jaune

Critérium du Dauphiné (2eme étape) : Ackermann au sprint, Kwiatkowski chute, Impey en jaune©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le mardi 05 juin 2018 à 18h04

Kwiatkowski au tapis et Impey en jaune. A priori, sur le papier, il n'y avait rien de bien enthousiasmant à attendre de cette 2eme étape du Critérium du Dauphiné Libéré, ce mardi entre Montbrison et Belleville-en-Beaujolais. Elle s'est pourtant révélée passionnante, avec des rebondissements et des émotions en tout genre. A commencer par le changement de leader.

Troisième de cette étape remportée au sprint par Pascal Ackermann (Bora-Hansgrohe) devant Edvald Boasson Hagen (Dimension Data), Daryl Impey récupère en effet quatre secondes de bonification. Vainqueur la veille sur l'arrivée en faux-plat de Saint-Just-Saint-Rambert, le Sud-Africain déshabille donc Michal Kwiatkowski de son maillot jaune, mais cela n'est en rien lié à la chute du Polonais dans un rond-point. Le coureur de la Sky, leader depuis le prologue, sur lequel il s'était montré le plus rapide, s'est en effet retrouvé au sol à moins de deux kilomètres de l'arrivée. Or, le règlement stipule qu'une chute survenue à moins de trois kilomètres du but ne change rien au classement général pour le malheureux, quel que soit son retard. Heureusement pour Kwiatkowski, arrivé 3'35'' après le vainqueur du jour.

Kwiatkowski sera-t-il en état de disputer le chrono par équipes ?

Le Polonais, qui avait mis longtemps à se relever, a toutefois terminé seul, le maillot arraché au niveau du dos et la nuit devrait lui permettre de savoir s'il sera ou non en état de prendre le départ du contre-la-montre par équipes de jeudi. Un chrono sur lequel l'équipe Mitchelton-Scott et le nouveau maillot jaune Daryl Impey s'élanceront en derniers. Le Sud-Africain devenu le premier coureur de son continent à endosser le maillot jaune sur le Tour de France (en 2013, au soir de la 6eme étape) est l'un des deux héros du jour. L'autre se nomme donc Pascal Ackermann. Le jeune coureur allemand de 24 ans a réglé le peloton après que le malheureux Nikita Stalnov (Astana), parti seul, a été repris par les équipes des sprinteurs à 850 mètres de la ligne. Patrick Bevin a alors lancé le sprint massif et Oliver Naesen pris le relais, mais la victoire finale s'est jouée entre Boasson Hagen et Ackermann, venu déborder le Norvégien pour le coiffer au poteau et offrir à la Bora-Hansgrohe sa dixième victoire cette saison. Sacrée étape !

CYCLISME - UCI WORLD TOUR / CRITERIUM DU DAUPHINE
2eme étape - Montbrison - Belleville-en-Beaujolais (180,5 km) - Mardi 5 juin 2018
1- Pascal Ackermann (ALL/Bora-Hansgrohe), en 4h19'57''
2- Edvald Boasson Hagen (NOR/Dimension Data), mt
3- Daryl Impey (AFS/Micthelton-Scott), mt
4- Oliver Naesen (BEL/AG2R-La Mondiale), mt
5- Jens Keukeleire (BEL/Lotto-Soudal), mt
6- Julien Simon (FRA/Cofidis), mt
7- Dion Smith (NZL/Wanty-Groupe Gobert), mt
8- Patrick Bevin (NZL/BMC), mt
9- Toms Skujins (LET/Trek-Segafredo), mt
10- Romain Hardy (FRA/Fortuneo), mt
...


Classement général (après 3 étapes sur 8)
1- Daryl Impey (AFS/Mitchelton-Scott), en 8h51'46''
2- Michal Kwiatkowski (POL/Sky), à 2''
3- Gianni Moscon (ITA/Sky) à 5''
4- Bob Jungels (LUX/Quick-Step Floors) à 9''
5- Julian Alaphilippe (FRA/Quick-Step Floors) à 10''
6- Jens Keukeleire (BEL/Lotto-Soudal) à 11''
7- Jonathan Castroviejo (ESP/Sky), mt
8- Brent Bookwalter (USA/BMC), mt
9- Edvald Boasson Hagen (NOR/Dimension Data), à 14''
10- Damiano Caruso (ITA/BMC), à 17''
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.