Continental Pro : Une suspension pour l'équipe Caja Rural-Seguros RGA ?

Continental Pro : Une suspension pour l'équipe Caja Rural-Seguros RGA ?©Twitter @FujiBikes, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le jeudi 12 décembre 2019 à 21h25

Face à une deuxième suspension pour dopage au sein de ses coureurs sur une période inférieure à un an, l'équipe Caja Rural-Seguros RGA pourrait être suspendue dans son intégralité par l'UCI.

Quelques mois après feue-l'équipe Manzana-Postobon, l'Union Cycliste Internationale (UCI) se prépare-t-elle à frapper fort ? L'équipe espagnole Caja Rural-Seguros RGA, habituée des routes du Tour d'Espagne chaque année, pourrait être suspendue pour plusieurs semaines par l'UCI. La raison tient à un deuxième coureur de cette formation suspendu pour des résultats anormaux dans une période inférieure à douze mois. En raison de résultats anormaux décelés dans son passeport biologique, qui ont mis en évidence l'utilisation d'un produit dopant, en 2016 et 2018, le coureur portugais Domingos Gonçalves a été suspendu à titre conservatoire jusqu'au terme de l'enquête menée par l'instance.


Le cas Gonçalves suit de trop près le cas Roson Garcia

Le problème est que cette affaire de dopage touche la formation Caja Rural-Seguros RGA pour la deuxième fois dans une fenêtre de moins de douze mois. En effet, comme le précise l'UCI dans son communiqué, le coureur espagnol Jaime Roson Garcia a également été suspendu sur la foi d'anomalies dans son passeport biologique durant l'année 2017. Face à ces anomalies en 2016 et 2017, l'UCI a confirmé que son règlement antidopage avait été mis en application. En conséquence, la Commission Disciplinaire de l'UCI va être saisie pour lancer une procédure à l'encontre de la formation espagnole qui risque une suspension allant de quinze à 45 jours. En fonction de la conclusion de la procédure, l'équipe Caja Rural-Seguros RGA pourrait manquer plusieurs épreuves auxquelles elle est conviée, notamment en Espagne.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.