Confinement : Calmejane furieux après la sortie d'entraînement de Wellens

Confinement : Calmejane furieux après la sortie d'entraînement de Wellens©Media365

Mathieu WARNIER : publié le dimanche 22 mars 2020 à 14h10

A la suite d'une vidéo publiée sur les réseaux sociaux par l'équipe Lotto-Soudal montrant Tim Wellens faire une sortie d'entraînement à Monaco malgré le confinement, Lilian Calmejane a lancé un appel pour respecter les demandes des autorités.



Le confinement en vigueur dans plusieurs pays européens n'aide pas les sportifs à se maintenir en forme. Comme tout un chacun, ils doivent se plier aux règles édictées afin de se protéger et de protéger les autres du Covid-19. Toutefois, l'équipe Lotto-Soudal a récemment publié sur internet une vidéo présentant le quotidien de son coureur belge Tim Wellens, résident monégasque, qui a fait une sortie d'entraînement autour de la Principauté en ayant fait attention à se munir d'une attestation dérogatoire et d'un justificatif de son employeur. Mais cette vidéo a fait sortir de ses gonds Lilian Calmejane. Via son compte officiel Twitter, le coureur de la formation Total Direct Energie n'a pas été tendre avec le Belge et son équipe. « Cette vidéo est une honte à l'heure actuelle ! Quelle image donnez-vous Lotto-Soudal ? Votre coureur roule impunément dehors en période de confinement, tonne le coureur français. Inacceptable... Toujours les mêmes qui méprisent les autres... »

Calmejane appelle les pros à montrer l'exemple




Quelques heures après ce coup de gueule, Lilian Calmejane a appelé via deux tweets à suivre les consignes de confinement afin de montrer l'exemple. « Les pros plus que les autres sportifs doivent montrer l'exemple. Le confinement est la solution qui a été choisie dans notre pays par le gouvernement. Respectons les règles, soyons solidaires en évitant le plus possible les disparités et les inégalités, déclare le natif d'Albi. Liberté, Egalité, Fraternité. Nous sommes tous concernés de près ou de loin par cette crise sanitaire, le sport est dérisoire dans ces cas-là. Tous les jours, nos grands-parents, parents, amis ou enfants peuvent être touchés. Le virus tue, c'est une réalité. » Un message qui, notamment du côté des coureurs belges, n'a visiblement pas encore été entendu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.