Cofidis : Nacer Bouhanni est passé tout près de la catastrophe

Cofidis : Nacer Bouhanni est passé tout près de la catastrophe©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le lundi 04 décembre 2017 à 17h45

Dans une interview à Cyclismactu, le sprinteur de l'équipe Cofidis Nacer Bouhanni a confié qu'il avait failli perdre la vue suite à sa grosse chute sur le Tour du Yorkshire fin avril.

Vainqueur d'une étape du Tour de l'Ain, d'une étape du Tour de Poitou-Charentes, du Grand Prix de Fourmies et de l'UCI Europe Tour lors de la deuxième partie de saison 2017, Nacer Bouhanni a prouvé qu'il avait assez bien récupéré de sa très lourde chute subie sur le Tour du Yorkshire le 30 avril dernier. Et pourtant, le sprinteur de 27 ans est passé tout près de la catastrophe, comme il l'a révélé dans une interview accordée à Cyclismactu : « Quand j'ai gravement chuté au Tour du Yorkshire, ce que personne n'a su, autre que les 20 jours d'arrêt obligatoire à cause mon traumatisme crânien, c'est que le nerf optique de mes yeux a été assez endommagé. C'est à dire que je voyais tout simplement mal. Je n'avais pas une vue à 100%. Et parfois, avec l'état de fatigue, il m'arrivait de voir double. En gros, j'ai failli perdre la vue. (...) Ça m'est arrivé de voir double mais heureusement, ça m'est rarement arrivé en course. Rassurez-vous, je n'étais pas un danger public sur le vélo et lors des sprints parce que je ne voyais pas à 100%. Je suis toujours resté vigilant et concentré dans les différentes courses auxquelles j'ai participé cette saison après mon accident. » Bouhanni : « J'ai enfin retrouvé à 100% mes facultés visuelles » Heureusement pour celui qui a terminé deux fois quatrième d'étape sur le Tour de France 2017, tout cela est désormais de l'histoire ancienne : « C'est la bonne nouvelle qui m'a été confirmée, ce vendredi, par les médecins du CHU de Nancy-Brabois après avoir effectué des examens médicaux. Après 7 mois de galère et de doute, où je n'ai jamais pu en parler ouvertement et à quiconque, autre qu'à mon équipe Cofidis, il m'a été confirmé que j'avais enfin retrouvé à 100% mes facultés visuelles ». De quoi espérer une grande saison 2018 ? Réponse dans quelques mois...

 
86 commentaires - Cofidis : Nacer Bouhanni est passé tout près de la catastrophe
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]