Cofidis : Mauvaise nouvelle pour Elia Viviani

Cofidis : Mauvaise nouvelle pour Elia Viviani©Media365

Marie Mahé : publié le mercredi 20 janvier 2021 à 14h40

En plein stage avec son équipe française Cofidis, le sprinteur italien Elia Viviani (31 ans) aurait été contraint de quitter sa formation, pour se rendre à l'hôpital subir des examens cardiaques.



Coup dur pour Elia Viviani. En effet, ce mercredi, la Gazzetta dello Sport rapporte que le sprinteur italien de la formation française Cofidis, âgé aujourd'hui de 31 ans, a été contraint de quitter un camp d'entraînement de son équipe, qui se trouvait alors en stage, pour une raison tout ce qu'il y a de plus inquiétant. En effet, le natif d'Isola della Scala doit apparemment subir des examens cardiaques du  côté de l'Italie, et plus précisément à l'hôpital d'Ancône. Ce dimanche, toujours d'après le média italien, le cycliste aurait constaté une anomalie de sa fréquence cardiaque. Son équipe n'a pas communiqué à ce sujet. Toujours est-il que la situation concernant l'état de santé du coureur « ne semble pas être alarmante ». Une année 2021 qui ne pouvait toutefois pas plus mal démarrer pour le principal intéressé.

Elia Viviani reste sur un zéro pointé en 2020

Pourtant, ce dernier avait bel et bien l'intention de se rattraper durant cette saison à venir, après un exercice 2020 plus que compliqué, avec zéro course remportée, au final. Il y a quelques semaines de cela, Viviani dévoilait alors ses objectifs à venir avec sa formation actuelle. Le vainqueur de la quatrième étape du Tour de France 2019, alors déjà en stage, mais avec l'équipe d'Italie de cyclisme sur piste, cette fois, s'était confié auprès du Corriere dello Sport. S'il avait donc, à l'époque, accepté de dévoiler un peu plus son futur programme avec Cofidis, il n'en savait pas plus que cela sur celui concernant les trois Grands Tours : « Nous évaluerons plus tard. En tant qu'équipe française, les dirigeants préfèrent le Tour, qui propose cette année huit arrivées pour les sprinteurs. Bien sûr, du point de vue olympique, le Giro est mieux placé sur le calendrier, il n'est pas trop proche du départ et vous laisse le temps de récupérer. Mais nous attendons le parcours pour choisir. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.