Cofidis : Arrivée de Guillaume Martin

Cofidis : Arrivée de Guillaume Martin©Media365

Alexis Petit, publié le mercredi 07 août 2019 à 12h47

Après avoir enregistré l'arrivée du sprinteur italien Elia Viviani (Deceuninck Quick-Step), l'équipe Cofidis a poursuivi son recrutement de haut standing ce mercredi avec cette fois l'arrivée du grimpeur français de 26 ans Guillaume Martin (Wanty-Gobert), douzième du dernier Tour de France.

Cofidis poursuit son recrutement pour le World Tour avec l'arrivée de Guillaume Martin (26 ans). Comme l'avait annoncé la chaîne belge RTBF il y a près d'un mois, la formation française enregistre l'arrivée du grimpeur normand, douzième du dernier Tour de France et qui s'est engagé pour les deux prochaines saisons. Martin, pensionnaire de l'ex-Wanty-Groupe Gobert (le nom précédent) depuis 2016, s'était mis d'accord avec les couleurs chères à Cédric Vasseur avant même le départ de la Grande Boucle, le 6 juillet dernier depuis Bruxelles.



En écho aux révélations de la RTBF, le journal Le Soir avait même assuré que le coureur français avait déjà signé son nouveau contrat avant le début de ce Tour 2019 que Martin a terminé en position de troisième Français au classement général final derrière Warren Barguil (Arkéa-Samsic, 10eme) et Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step, 5eme). A noter que l'accession à l'élite de la formation nordiste constituait un point-clé dans la négociation de ce transfert, dans la mesure où il s'agissait d'une clause spécifique pour libérer l'ancien stagiaire des équipes Sojasun et FDJ de son contrat avec l'équipe belge, dont il défend le maillot depuis trois ans.

La fin de la rumeur Barguil 



L'arrivée de Guillaume Martin, quelques jours seulement après celle de l'un des autres cadors du peloton mondial le sprinteur italien de la Deceuninck-Quick Step Elia Viviani, vient tordre le cou parallèlement à celle d'un coureur au profil similaire, à savoir le champion de France Warren Barguil, en fin de contrat chez Arkea Samsic. Pour Martin, toujours est-il qu'une nouvelle carrière débute avec ce transfert chez Cofidis. Et le futur ex-coureur de la Wanty-Gobert s'en réjouit à l'avance. « Je suis très motivé à l'idée de rejoindre Cofidis. J'ai tout à découvrir : un nouveau cadre, de nouveaux coéquipiers et un nouveau départ dans ma carrière ». Encore un gros coup pour Cédric Vasseur et les siens.

Avec A.C

Vos réactions doivent respecter nos CGU.