Clasica San Sebastian : Alaphilippe sera là finalement !

Clasica San Sebastian : Alaphilippe sera là finalement !©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le mercredi 31 juillet 2019 à 15h11

Alors qu'il était question que Julian Alaphilippe ne reprenne la compétition qu'à l'occasion du Tour d'Allemagne, le 29 août prochain, le Montluçonnais s'alignera finalement sur la Clasica Sebastian, samedi prochain, a annoncé l'équipe Deceuninck Quick-Step ce mercredi. Le cinquième du Tour de France défendra donc son titre.

Julian Alaphilippe défendra son titre sur la Clasica San Sebastian. Décidément, cet « Alaf » est imprévisible. Vingt-quatre heures après avoir annoncé qu'il participerait finalement à la Ronde d'Aix-en-Provence, ce dimanche, alors qu'il avait fait savoir qu'il ne participerait à aucun critérium d'après-Tour de France cette année, le Montluçonnais a encore pris tout le monde à contre-pied. Au même titre qu'il était question (avant que cela ne change) qu'Alaphilippe ne dispute aucun critérium, il était en effet prévu qu'il ne reprenne la compétition qu'à l'occasion du Tour d'Allemagne, du 29 août au 1er septembre prochain. Sous-entendu : Alaphilippe n'avait pas l'intention de défendre son titre sur la Clasica San Sebastian. Mais là aussi, coup de théâtre. Mercredi, l'équipe Deceuninck Quick-Step a ainsi publié sur son site officiel un communiqué pour faire savoir que le cinquième de la dernière Grande Boucle s'alignerait finalement au départ de la classique basque, dont il a remporté la dernière édition devant le Néerlandais Bauke Mollema (Trek-Segafredo) et le Français Anthony Roux (Groupama-FDJ).

Peeters : « Une équipe capable de jouer plusieurs cartes »

« Le vainqueur sortant prendra le départ de la Clasica San Sebastian ce week-end après un formidable Tour de France au cours duquel il a atteint un nouveau niveau après avoir terminé cinquième du classement général, remportant deux étapes et passant quatorze jours en jaune », fait état le communiqué, qui précise qu'Eros Capecchi, Tim Declercq, Dries Devenyns, Mikkel Honoré, Enric Mas et la petite perle belge Remco Evenepoel, qui participera à sa première épreuve World Tour d'un jour, seront eux aussi présents, pour aider le Français à faire le doublé. « Venir juste après le Tour signifie que de nombreux coureurs sont encore en forme et peuvent viser la victoire, indique toutefois le directeur sportif Wilfried Peeters. Nous avons une équipe forte et motivée, capable de jouer plusieurs cartes. » Mais surtout la carte de ce surprenant Alaphilippe.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.