Chrono des Nations : Küng s'impose devant Foss, van Dijk impériale lors de la course féminine

Chrono des Nations : Küng s'impose devant Foss, van Dijk impériale lors de la course féminine©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 16 octobre 2022 à 18h41

Alors que la championne du monde Ellen van Dijk a dominé la course féminine du Chrono des Nations, Tobias Foss a dû s'incliner face à Stefan Küng lors de l'épreuve masculine.



Stefan Küng met fin à sa saison sur un sourire. Traditionnel rendez-vous de fin d'année cycliste, le Chrono des Nations a vu le rouleur suisse s'imposer sur le parcours de 45,4 kilomètres tracé autour des Herbiers. Battu lors des championnats d'Europe avant de s'incliner face à Tobias Foss lors des Mondiaux, le coureur de l'équipe Groupama-FDJ a rendu la pareille au coureur de l'équipe Jumbo-Visma ce dimanche sur les routes vendéennes. Pourtant, pour sa première avec le maillot arc-en-ciel sur les épaules, le Norvégien a fait la course en tête lors des deux intermédiaires mais avec seulement une poignée de centièmes de seconde d'avance sur le Suisse. Finissant un peu plus fort que son rival, Stefan Küng a bouclé le parcours en 53'29'', soit à quasiment 51 km/h de moyenne, et a pu devancer Tobias Foss de deux secondes et demie. Champion d'Italie de la spécialité en 2021, Matteo Sobrero complète le podium à onze secondes du vainqueur. Côté Français, portant son maillot bleu-blanc-rouge, Bruno Armirail a pris la cinquième place à 50 secondes, juste devant son compatriote Pierre Latour.

Van Dijk a écœuré la concurrence

Si le champion du monde a été battu dans la course masculine, Ellen van Dijk n'a pas manqué de faire respecter la hiérarchie à l'occasion de l'épreuve féminine, disputée sur la distance de 27,2 kilomètres. Si, au pointage intermédiaire placé après 10,5 kilomètres de course, la Néerlandaise n'avait pas été en mesure de faire la différence sur ses rivales Anna Kiesenhofer ou encore Christina Schweinberger, les 17 derniers kilomètres n'ont pas été du même acabit. En effet, Ellen van Dijk est allée chercher la victoire en 35'54'', à une vitesse moyenne de 45,5 km/h, la concurrence a été repoussée à plus d'une minute. L'Ukrainienne Valeriya Kononenko a concédé 66 secondes à la triple championne du monde de la discipline quand l'Américaine Amber Neben est venue compléter le podium à 1'18'' du temps de référence. Pour ce qui est des représentantes tricolores, Coralie Demay n'a pu faire mieux que septième à quasiment deux minutes quand Marie Le Net est venu conclure le Top 10.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.