Chris Froome s'en prend à David Lappartient

Chris Froome s'en prend à David Lappartient©Media365

Yannis Dakik, publié le vendredi 09 mars 2018 à 16h00

Contrôlé positif à un test antidopage lors du précédent Tour d'Espagne, Chris Froome a profité du Tirreno-Adriatico pour s'adresser au président de l'Union Cycliste Intenationale (UCI), David Lappartient. Le coureur britannique lui reproche d'avoir rendu l'affaire publique à travers les médias.

Le feuilleton Chris Froome continue. Après le contrôle antidopage anormal du coureur britannique, c'est Froome lui-même qui s'en est pris au président de l'Union Cycliste Internationale (UCI), David Lappartient. Le quadruple vainqueur du Tour de France lui reproche de s'exprimer à travers les médias plutôt que de s'adresser directement à lui. « Je comprends que c'est une situation difficile. C'était évidemment censé être un processus UCI confidentiel, mais cela a été rendu public, ce qui change les choses » a déclaré Froome au site Cycling News lors du Tirreno-Adriatico.« Etant donné qu'il se préoccupe de la réputation du sport, je pense qu'il serait plus sensé de sa part d'exprimer ses préoccupations en personne ou, du moins, par les voies appropriés plutôt que par l'entreprise des médias », a ajouté Froome. Le coureur de Sky avait été contrôlé positif lors du précédent Tour d'Espagne. David Lappartient, lui, avait vivement réagi, interrogé par la BBC quant à une éventuelle participation de Froome au Tour de France 2018. « Ce serait un désastre pour l'image du cyclisme. L'UCI doit prendre une décision le plus vite possible, pour Chris Froome, pour son équipe, pour nous et pour le cyclisme lui-même. » Malgré son test positif et les nombreuses critiques, le vainqueur du Tour d'Espagne n'est pas interdit de rouler, lui qui est cette semaine en Italie sur le Tirreno-Adriatico.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
40 commentaires - Chris Froome s'en prend à David Lappartient
  • Encore une fois de plus le cyclisme présente sa face cachée, maquillées par le dopage. Ce sport n'est plus crédible car il est aussi nocif que l'alimentation touchée par les pesticides. Une révolution devrait se produire pour constituer une fédération internationale du cyclisme propre , voire entièrement bio. Actuellement c'est un produit gangréné par les produits chimiques ou les astuces mécaniques et électriques. Les badauds qui applaudissent sur les bas côté de la route sont les premiers responsables car ils alimentent par leur présence la prise insensée de risques chimiques sur les organismes et la tricherie élevée au hauteur de l'institution. Le tour de France est devenu le tour de farce alimenté aux anabolisants , antidouleurs, excitants. Le meilleur est celui qui est assisté du meilleur chimiste ou médecin dévoyé. Donc adieu le fair play et la compétition propre. Le plus grave est atteint quand on dope aussi les plus jeunes à leur insu et à celui de leurs parents. Honte à ce sport dévoyé.

  • C'est un tricheur - Le reste n'est que bavardage inutile. Evidemment quand la tricherie est rendue publique la renommée en prend un coup

  • normal, Chris c'est Goliath, il s'en prend à David
    son avenir lui appartient, et il est en Foorme!!!
    On n'aime pas la Presse quand on passe à la presse!!!
    Et Christ est pressé qu'on lui enlève les clous!!!!!!
    Des clous, c"est ce qu'il lui faudrait pour qu'il aille moins vite
    mais sur la route, dans les montées????????

  • il a depasse la dose il doit etre sanctionne amstrong a jamais etait pris lui oui

  • il a depasse la dose il doit etre sanctionne