Championnats du monde : Nibali se cache derrière Moscon, Aru forfait

Championnats du monde : Nibali se cache derrière Moscon, Aru forfait©Media365
A lire aussi

Sylvian Baudry, publié le lundi 24 septembre 2018 à 16h03

Vincenzo Nibali a beau essayer de brouiller les pistes, il sera bien l'un des coureurs protégés de l'équipe d'Italie aux championnats du monde d'Innsbruck, le 30 septembre. Fabio Aru, en revanche, a déclaré forfait.

Vincenzo Nibali est réputé pour ses qualités de cycliste, mais aussi pour sa science de la course. Et visiblement, l'Italien ne tient pas à être dans la peau d'un favori dimanche 30 septembre, à Innsbruck. Malgré le parcours montagneux, avec une montée finale très raide, débouchant sur une descente, qui lui convient très bien, le « Requin de Messine » ne tient pas à être catégorisé comme leader. « La Vuelta m'a permis de retrouver de l'endurance, mais je manque encore de puissance pour faire la différence. Je ne suis pas à 100 %, peut-être à 80 ou à 90 % », a prévenu Nibali dans La Gazzetta dello Sport.

Moscon en leader ?


Le grimpeur de Bahrain-Merida désigne même l'un de ses compatriotes comme leader potentiel : « Moscon est un pilier de notre équipe, et ses résultats montrent qu'il est prêt pour un rôle important, même pour un rôle de leader », poursuit-il. Gianni Moscon revient en forme, après ses cinq semaines de suspension pour avoir frappé Elie Gesbert sur le Tour de France. Le coureur de Sky vient de remporter coup sur coup la Coppa Agostini et le Tour de Toscane et pourrait être le porte-étendard des Transalpins. Mais personne n'est dupe quand à la condition de Nibali, qui est monté en puissance tout au long du Tour d'Espagne.

Aru forfait


En revanche, Fabio Aru ne figure pas dans la sélection définitive de l'Italie. Le grimpeur de 28 ans n'a pas levé les bras une seule fois cette année, et ne s'imagine pas pouvoir y parvenir lors des championnats du monde. « Je n'ai pas la forme nécessaire pour être utile à l'équipe, a reconnu Aru dimanche. J'ai pris cette décision à contrecœur. C'est un choix douloureux, mais basé sur mon amour et mon respect pour le maillot national. » La Squadra Azzurra devrait donc compter sur Gianni Moscon. Et Vincenzo Nibali.

La séléction italienne : 

Course en ligne : Gianluca Brambilla (Trek-Segafredo), Damiano Caruso (BMC), Dario Cataldo (Astana), Alessandro De Marchi (BMC), Gianni Moscon (Sky), Vincenzo Nibali (Bahrain-Merida), Franco Pellizotti (Bahrain-Merida), Domenico Pozzovivo (Bahrain-Merida)

Contre-la-montre : Alessandro De Marchi (BMC), Fabio Felline (Trek-Segafredo)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.