Championnats du monde : Le bronze du contre-la-montre des -23 ans pour Ermenault

Championnats du monde : Le bronze du contre-la-montre des -23 ans pour Ermenault©Media365
A lire aussi

Antoine Bourlon, publié le lundi 18 septembre 2017 à 18h39

Le Français Corentin Ermenault a décroché la médaille de bronze du contre-la-montre Espoirs des Mondiaux de cyclisme ce lundi.

Corentin Ermenault est abonné au bronze en 2017. Après avoir fini troisième des contre-la-montre des Championnats de France et d'Europe cette année, le jeune coureur français de la Team Wiggins a décroché la médaille de bronze ce lundi à Bergen (Norvège) sur l'épreuve en solitaire des Championnats du monde Espoirs. Le fils de Philippe Ermenault, champion olympique de la poursuite à Atlanta en 1996, a terminé les 37,2 kilomètres à 1'17" du vainqueur danois Mikkel Bjerg et à 11 petites secondes de l'Américain Brandon McNulty.

CONTRE-LA-MONTRE ESPOIRS (-23 ANS) - Bergen (Norvège)
Lundi 18 septembre / 37,2 km
1- Mikkel Bjerg (DAN) en 47'06"
2- Brandon McNulty (USA) à 1'06"
3- Corentin Ermenault (FRA) à 1'17"
4- Tom Wirtgen (LUX) à 1'18"
5- Callum Scotson (AUS) à 1'21"
6- Senne Leysen (BEL) à 1'22"
7- Kasper Asgreen (DAN) à 1'31"
8- Edoardo Affini (ITA) à 1'35"
9- Neilson Powless (USA) à 1'37"
10- Scott Davies (GBR) à 1'43"

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
4 commentaires - Championnats du monde : Le bronze du contre-la-montre des -23 ans pour Ermenault
  • bizare ces poursuiteur qui ne font rien sur la route

  • Il m'a fallu piocher pour trouver cette info et ce beau résultat pour un jeune coureur français. L'altercation Cavani--Neymar remplit des pages chez Orange et là rien de rien à la une, faudrait revoir un peu votre concept d'infos chez Orange surtout en sport où le vedettariat prime trop souvent sur l'info vraiment intéressante.

  • Bien parti pour suivre les traces de son papa !!! Je souhaite le meilleur à ce jeune homme !

  • Le "un français" s'appelle Corentin Ermenault. Son nom n'a même pas l'honneur d'être cité à la Une pour sa médaille.