Championnats du monde : La France mise sur Alaphilippe, avec Pinot en joker

Championnats du monde : La France mise sur Alaphilippe, avec Pinot en joker©Media365

Guillaume MARION, publié le mercredi 16 septembre 2020 à 11h45

Ce mercredi matin, la Fédération française de cyclisme (FFC) a annoncé sa sélection pour les Mondiaux d'Imola (24-27 septembre), avec notamment une présélection de 13 coureurs pour la course en ligne chez les hommes.

A quelques jours des Championnats du monde de cyclisme, on en sait un peu plus pour les Bleus. Ce mercredi, Thomas Voeckler et Paul Brousse, les deux sélectionneurs, ont communiqué la sélection française pour Imola (24-27 septembre). Alors que l'événement devait initialement se tenir à Aigle-Martigny en Suisse, la donne a changé à cause de la pandémie de coronavirus dans le monde et c'est finalement sur l'autodrome d'Imola en Emilie-Romagne (Italie) que les Mondiaux se tiendront. Un changement de parcours qui a poussé Voeckler à revoir ses plans. De ce fait, une sélection de 13 coureurs, qui sera réduite à huit dimanche après le Tour de France, a été annoncée. Dans celle-ci, on retrouve notamment Julian Alaphilippe, Warren Barguil, mais aussi Thibaut Pinot et des Français en jambes sur la Grande Boucle, tels que Guillaume Martin, Nans Peters et Pierre Rolland. Vu la forme du moment, le puncheur de la formation Deceuninck-Quick Step serait alors le leader français, alors que Pinot pourrait avoir un rôle de joker. Médaillé d'argent aux championnats d'Europe, Rémi Cavagna sera aligné sur le chrono. Enfin, pour l'équipe féminine, Brousse a logiquement misé sur Audrey Cordon-Ragot, championne de France et en forme ces derniers temps.

« On faisait partie des favoris, là on est plus des outsiders »

« Au départ avec un Thibaut (Pinot), un Romain (Bardet) et un Julian (Alaphilippe) sur le parcours en Suisse, on faisait évidemment partie des favoris, là on est plus des outsiders. La donne a changé, Thibaut vit un Tour difficile, Romain est out et Julian n'est pas à 100 %. L'abandon de David Gaudu hier (mardi) s'est rajouté à tous les pépins qu'ont connus les coureurs sur qui je comptais pour le 27 septembre, mais d'autres se sont mis en évidence. On sait maintenant qu'il ne s'agira pas d'un parcours pour grimpeurs comme celui de Martigny, il est plus propice à des puncheurs qui savent grimper. Julian n'est peut-être pas encore à 100 % mais on le connaît, il a une semaine encore pour monter en puissance après le Tour », a notamment expliqué Voeckler, dans des propos recueillis par L'Equipe. Samedi, ce dernier annoncera aux intéressés sept noms qui seront au départ le 27 septembre, le 8eme nom attendre encore un peu. « Ils seront prévenus personnellement samedi soir pour qu'ils puissent déjà se mettre le Mondial en tête, a précisé le sélectionneur français. Je veux me garder Thibaut (Pinot) en joker, on va donc attendre pour savoir s'il va mieux. » Réponse le 23 septembre pour la liste définitive.



Course en ligne hommes, le 27 septembre (8 noms à choisir parmi les 13)
Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), Warren Barguil (Arkéa-Samsic), Julien Bernard (Trek-Segafredo), Kenny Elissonde (Trek-Segafredo), Valentin Madouas (Groupama-FDJ), Guillaume Martin (Cofidis), Rudy Molard (Groupama-FDJ), Quentin Pacher (B&B Hotels-Vital Concept), Pierre-Luc Perichon (Cofidis), Nans Peters (AG2R-La Mondiale), Thibaut Pinot (Groupama-FDJ), Pierre Rolland (B&B Hotels-Vital Concept) et Alexis Vuillermoz (AG2R-La Mondiale)

Contre-la-montre hommes, le 25 septembre
Rémi Cavagna (Deceuninck-Quick Step) et Benjamin Thomas (Groupama-FDJ)

Course en ligne femmes, le 26 septembre
Audrey Cordon-Ragot (Trek-Segafredo), Juliette Labous (Sunweb), Sandra Levenez (Arkéa-Samsic), Victorie Guilman (FDJ-Nouvelle Aquitaine Futuroscope) et Evita Muzic (FDJ-Nouvelle Aquitaine Futuroscope)

Course contre-la-montre femmes, le 24 septembre
Audrey Cordon-Ragot (Trek-Segafredo) et Juliette Labous (Sunweb)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.