Championnats du monde (H) : Valverde y tenait tant

Championnats du monde (H) : Valverde y tenait tant©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le dimanche 30 septembre 2018 à 16h44

A 38 ans, Alejandro Valverde a décroché son tout premier titre de champion du monde, ce dimanche sur le très difficile parcours d'Innsbruck, en Autriche. L'Espagnol a devancé au sprint le Français Romain Bardet et le Canadien Michael Woods.



La France devra attendre une 22eme année supplémentaire pour se parer du maillot arc-en-ciel de champion du monde de cyclisme sur route. Vingt-et-un ans après le sacre de Laurent Brochard à San Sebastian, les Français n'avaient sans doute jamais été aussi favoris pour remporter le titre, sur le parcours très difficile d'Innsbruck (258,5km et 4000m de dénivelé !). Mais ils devront se contenter de la deuxième place, grâce à Romain Bardet. Nommé « fil conducteur » de l'équipe par le sélectionneur Cyrille Guimard, Julian Alaphilippe a parfaitement été protégé par ses coéquipiers tout au long de la journée. Juste avant la dernière montée, le Gramartboden et ses 28% de pente maximale, Romain Bardet et Thibaut Pinot ont emmené le meilleur grimpeur du dernier Tour de France dans un fauteuil. Pinot s'est écarté à 9,7km de l'arrivée, laissant Bardet et Alaphilippe en compagnie d'Alejandro Valverde, Gianni Moscon, Tom Dumoulin, Michael Valgren ou encore Michael Woods. Mais Alaphilippe a craqué dans les pentes les plus dures. Seul le quatuor Bardet-Valverde-Moscon-Woods est parvenu à résister jusqu'au sommet. Tom Dumoulin est revenu dans la descente, et le titre mondial s'est donc joué dans un sprint à quatre, Moscon ayant lâché dans les derniers mètres. Et à ce petit jeu, Alejandro Valverde, le meilleur sprinteur d'entre tous, s'est imposé, avec une longueur et demie d'avance sur Romain Bardet, qui a donné tout ce qu'il avait mais n'a pu que s'incliner devant le talent de l'Espagnol.

Septième podium mondial pour Valverde

A 38 ans, Alejandro Valverde monte pour la septième fois de sa carrière sur un podium de championnat du monde (2eme en 2003 et 2005, 3eme en 2006, 2012, 2013 et 2014), mais c'est la première fois que l'hymne espagnol a retenti pour lui. En larmes à l'arrivée, le coureur de la Movistar, au palmarès déjà exceptionnel (une Vuelta, 11 Classiques, 16 étapes de Grands Tours, entre autres), s'offre donc la cerise sur le gâteau avec ce maillot arc-en-ciel qu'il portera jusqu'en septembre 2019. Et pour couronner le tout, Valverde a reçu sa médaille du triple champion du monde en titre, Peter Sagan, offrant ainsi un très bon moment au nombreux public autrichien. Au bord de la retraite en juillet 2017, après s'être fracturé la rotule lors du prologue du Tour de France, Alejandro Valverde est le quatrième Espagnol à devenir champion du monde, après Abraham Olano (1995), Oscar Freire (1999, 2001, 2004) et Igor Astarloa (2003). Romain Bardet est quant à lui le premier Français à remporter une médaille mondiale depuis le bronze d'Anthony Geslin en 2005 à Vérone. Il avait fini derrière...Valverde.

Yates, Nibali et Roglic ont souffert

Si les dix derniers kilomètres de ces championnats du monde ont été palpitants, le reste de la course a été plutôt prévisible, avec une échappée de onze coureurs partie après treize kilomètres, et qui a compté jusqu'à 19 minutes d'avance, tout au long des montées du col d'Igls, Parmi eux, aucun grand nom (Ludvigsson, Didier, Janse Van Rensburg, Mullen...), mais un duo (le Danois Asgreen et le Norvégien Laengen) qui s'est détaché dans l'avant-dernier tour et qui comptait 2'30 d'avance à la cloche sur le peloton des favoris. Un peloton où ne se trouvaient plus Warren Barguil (contraint à l'abandon suite à une chute vers le 100eme kilomètre), Primoz Roglic (34eme au final à 4'00), Vincenzo Nibali (49eme à 6'02), Nairo Quintana (15eme à 1'21) ou encore Simon Yates (abandon), qui ne sont pas parvenus à suivre le rythme. Ce dimanche, seuls 76 des 188 coureurs au départ ont fini la course. Et le plus fort, c'était Valverde !

CHAMPIONNATS DU MONDE 
Classement final - Dimanche 30 septembre 2018
1- Alejandro Valverde (ESP) en 6h46'41
2- Romain Bardet (FRA) mt
3- Michael Woods (CAN) mt
4- Tom Dumoulin (PBS) mt
5- Gianni Moscon (ITA) à 13"
6- Roman Kreuziger (RTC) à 43"
7- Michael Valgren (DAN) à 43"
8- Julian Alaphilippe (FRA) à 43"
9- Thibaut Pinot (FRA) à 43"
10- Rui Costa (POR) à 43"
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.