Championnats du monde (H) : Le titre mondial pour Julian Alaphilippe

Championnats du monde (H) : Le titre mondial pour Julian Alaphilippe©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 27 septembre 2020 à 16h35

Passé à l'attaque dans la dernière difficulté du parcours tracé à Imola, Julian Alaphilippe a remporté en solitaire le titre de champion du monde, loin devant Wout van Aert et Marc Hirschi.



Julian Alaphilippe avait un plan, il s'y est tenu et ça a payé ! Sur l'exigeant circuit d'Imola, le leader d'une équipe de France présentée comme outsider de cette course en ligne des championnats du monde n'avait pas caché son intention de passer à l'attaque dans la dernière ascension de la Cima Gallisterna, à onze kilomètres de l'arrivée, et de tenter le tout pour le tout afin de s'emparer du maillot arc-en-ciel qui s'était refusé à lui à Bergen, à Innsbruck puis dans le Yorkshire. Un double démarrage qui s'est avéré payant, terminant en solitaire sur l'Autodromo Enzo e Dino Ferrari pour s'offrir un an avec le maillot arc-en-ciel. Contrairement à la course féminine remportée ce samedi par Anna van der Breggen, cette course masculine s'est animée dès les premiers mètres. Un groupe de sept coureurs avec notamment le Roumain Edward Michael Grosu, le Japonais Yukiya Arashiro et le Kazakh Daniil Fominykh, issu d'une sélection qui a perdu son leader Alexey Lutsenko avant le départ en raison d'un test positif au coronavirus.

Pogacar a dynamité la course

Un groupe qui a tenu la tête de la course pendant près de 200 kilomètres mais, après avoir compté jusqu'à sept minutes d'avance, cette échappée s'est petit à petit dissoute face aux accélérations de la Pologne, la Slovénie, la Suisse et, déjà, l'équipe de France avant de prendre fin à 70 kilomètres de l'arrivée. Après un moment de flottement et un changement de vélo qui l'a contraint à une accélération pour revenir, Tadej Pogacar a pris sa chance dans l'avant-dernière ascension de la Cima Gallisterna, à 42km de l'arrivée. Le vainqueur du Tour de France le week-end dernier n'a pas été suivi dans son effort, s'offrant une vingtaine de kilomètres d'échappée avant de voir Tom Dumoulin puis le peloton revenir sur lui, mettant fin à ses espoirs de doublé Tour-championnat du monde. Le dernier tour a vu la course devenir très animée avec, devant ses supporters, Vincenzo Nibali qui a tenté sa chance tout comme Fausto Masnada pour la Squadra Azzurra. Après la dernière montée de Mazzolano, le peloton s'est scindé en plusieurs groupes mais, comme attendu, c'est la dernière montée de la Cima Gallisterna qui a été le juge de paix de ce Mondial.


Alaphilippe n'a jamais pu être rattrapé

Signe annonciateur de l'offensive à venir, c'est Guillaume Martin qui a placé un démarrage avant les premières pentes pour allonger le peloton avant que Greg van Avermaet, travaillant pour Wout van Aert, ne tente de faire le premier écrémage. C'est finalement Michal Kwiatkowski qui a mis le feu aux poudres à douze kilomètres de l'arrivée. Le champion du monde 2014 a permis à un petit groupe de se détacher mais, peu avant le sommet de la Cima Gallisterna, Julian Alaphilippe a placé son premier démarrage pour se détacher en tête de la course. Un groupe de six coureurs, composé de Jakob Fuglsang, Wout van Aert, Michal Kwiatkowski, Primoz Roglic et Marc Hirschi, s'est lancé derrière le Français dans les derniers faux-plats montants mais ce dernier a toujours maintenu une avance d'une quinzaine de secondes avant la descente vers l'Autodromo Enzo e Dino Ferrari. Prenant tous les risques, Julian Alaphilippe a maintenu l'écart avant de pouvoir savourer dans les deux derniers kilomètres quand le groupe de chasse n'a pu qu'admettre sa défaite. C'est finalement avec une marge de 24 secondes que Julian Alaphilippe est sacré champion du monde devant Wout van Aert qui, deux jours après l'argent sur le contre-la-montre, doit une nouvelle fois se contenter de la deuxième place. D'une demi-roue face à Michal Kwiatkowski, Marc Hirschi s'offre la médaille de bronze. 23 ans après le sacre de Laurent Brochard à Saint-Sébastien, le maillot arc-en-ciel revient en France et Julian Alaphilippe le portera dès la Flèche Wallonne ce mercredi.



CYCLISME / CHAMPIONNATS DU MONDE (H)
Course en ligne (9x28,8km soit 258km) - Dimanche 27 septembre 2020
1- Julian Alaphilippe (FRA) en 6h38'34''
2- Wout van Aert (BEL) à 24''
3- Marc Hirschi (SUI) à 24''
4- Michal Kwiatkowski (POL) à 24''
5- Jakob Fuglsang (DAN) à 24''
6- Primoz Roglic (SLO) à 24''
7- Michael Matthews (AUS) à 53''
8- Alejandro Valverde (ESP) à 53''
9- Maximilian Schachmann (ALL) à 53''
10- Damiano Caruso (ITA) à 53''
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.