Championnats du monde : Gallopin : " Il faudra attaquer "

Championnats du monde : Gallopin : " Il faudra attaquer "©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le mercredi 20 septembre 2017 à 14h30

Alors que les puncheurs ou les sprinteurs sachant grimper sont considérés comme les favoris de la course en ligne des Mondiaux de Bergen, Tony Gallopin estime que les Français ne sont que des outsiders.

Vingt ans que la France attend d'avoir un coureur au maillot arc-en-ciel ! Depuis cette année 1997 et l'incroyable doublé Laurent Brochard (course en ligne) - Laurent Jalabert (contre-la-montre), aucun coureur tricolore n'est parvenu à devenir champion du monde dans la catégorie Elite. Ce dimanche à Bergen, les hommes de Cyrille Guimard vont tenter de conjurer le sort, mais ils ne feront pas partie des favoris. C'est en tout ce qu'estime Tony Gallopin, l'un des neuf Français retenus, dans une interview à Cyclingnews. « Nous sommes outsiders, c'est sûr. Les grands favoris sont les sprinteurs qui peuvent très bien grimper dans la bosse. Sagan, Matthews, Van Avermaet, voire Kristoff ou Boasson Hagen. Donc je ne pense pas que nous soyons les grands favoris, mais c'est ce qui est sympa en cyclisme, ce ne sont pas toujours les favoris qui gagnent. C'est les Mondiaux, tout peut arriver. Bien sûr, ça fait longtemps qu'on n'a pas gagné de médaille, mais on va essayer, comme chaque année. Cette année, on n'aura pas de sprinteurs, donc il faudra attaquer. On a vraiment un bon groupe, on va voir ce que ça va donner. J'espère que ce sera une longue journée, avec de la pluie et du froid. Après 250km, c'est une course différente, c'est plus difficile de contrôler la course », estime le futur coureur d'AG2R-La Mondiale, qui rêve sans doute de mêler un arc-en-ciel aux couleurs ciel et terre lors de la saison 2018...

 
0 commentaire - Championnats du monde : Gallopin : " Il faudra attaquer "
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]