Championnats du monde / Bardet : " Je ne m'attendais pas à ce que le circuit soit aussi dur "

Championnats du monde / Bardet : " Je ne m'attendais pas à ce que le circuit soit aussi dur "©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, Media365, publié le mercredi 21 septembre 2022 à 16h20

Présent en conférence de presse, ce mercredi, Romain Bardet s'est exprimé à quelques jours de la course en ligne des championnats du monde de cyclisme sur route. Le Français a notamment confié qu'il ne pensait pas que le parcours était aussi dur.



Plus que quelques jours avant la grande explication du peloton professionnel. En effet, c'est ce dimanche que la course en ligne élite hommes des championnats du monde de cyclisme sur route aura lieu, du côté de Wollongong en Australie. L'équipe de France, dont fait évidemment partie Julian Alaphilippe, le double tenant du titre, sera au rendez-vous. Avec à ses côtés un certain Romain Bardet, forfait l'an passé et qui fait son grand retour. Le grimpeur s'est justement exprimé, pas plus tard que ce mercredi, à l'occasion d'une conférence de presse. L'Auvergnat est revenu sur ce parcours spécifique, dans des propos rapportés par l'AFP : "Je ne m'attendais pas à ce que le circuit soit aussi dur, ça va être une course pour hommes forts. La pente est assez irrégulière, la répétition de l'ascension va faire que des groupes vont certainement se former. Ça peut très bien convenir à notre équipe qui apporte pas mal de densité. C'est plutôt une bonne surprise."

Les Belges favoris ?

Un parcours dur, mais cela ne lui déplaît donc pas pour autant. Et ce qui concerne les hommes forts qu'il cite, le vice-champion du monde 2018 place plutôt les siens au rang des outsiders. Pour un parcours qui correspondrait davantage, selon lui, à une redoutable sélection de la Belgique, où l'on retrouvera, en tant que chefs de file, Wout Van Aert ou bien encore Remco Evenepoel. Ce dernier, d'ailleurs, "part favori sur un circuit taillé pour eux." Ce fameux parcours, justement, sera long de 266,9 kilomètres. Tout d'abord, il y aura une boucle de 34,2 kilomètres, avec l'ascension du Mont Keira, soit un col de 8,7 kilomètres avec une pente moyenne de 5% et pouvant atteindre les 15%. Par la suite, et ce à douze reprises, le peloton devra enchaîner avec un circuit en ville de 17,1 kilomètres. Cette fois, la principale difficulté sera la montée de Mount Pleasant, d'1,1 kilomètre avec une pente moyenne de 7,7% et pouvant atteindre les 14%.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.