Championnats de France (H) : La FFC dans le viseur de Rudy Barbier

Championnats de France (H) : La FFC dans le viseur de Rudy Barbier©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le samedi 29 juin 2019 à 09h37

Seul représentant de la formation Israel Cycling Academy au départ du championnat de France ce dimanche, Rudy Barbier a critiqué la FFC qui n'apporte pas de soutien financier aux coureurs qui ne peuvent bénéficier de la logistique de leur équipe et doivent financer eux-même leur participation à l'épreuve.

Si certaines équipes, comme la formation Groupama-FDJ, viennent en nombre au départ du championnat de France, de nombreux coureurs expatriés devront faire avec les moyens du bord. Présent ce dimanche à La Haye-Fouassière pour défendre ses chances, Rudy Barbier a confié au quotidien Le Courrier Picard qu'il devait prendre en charge les frais liés à sa participation. « J'ai dû prendre à ma charge tous les frais inhérents à ce championnat. J'ai engagé un ami pour mes ravitaillements car personne ne s'en serait occupé pour moi alors que je vais consommer une quinzaine de bidons, a confié le coureur de la formation Israel Cycling Academy. Ce à quoi s'ajoutent le déplacement, les nuits d'hôtel et les repas. Ce week-end va me coûter 2000 euros. »

La FFC prête à faire un geste

Si Rudy Barbier a consenti ces efforts financiers et organisationnels, c'est en raison du règlement de la Fédération Française de cyclisme qui impose aux coureurs professionnels français de prendre part au championnat de France... sans aucune sanction effectivement prévue. Un vide qui a permis à Romain Bardet et Julian Alaphilippe de ne pas faire le déplacement en Loire-Atlantique. De plus, pour des coureurs ne pouvant bénéficier du soutien direct de leur équipe, aucune aide n'est actuellement prévue par la FFC, ce qui n'est guère accepté par Rudy Barbier. « Je suis révolté, ça fait vingt ans que ça dure et je suis le premier à en parler, s'emporte ce dernier. Je le fait aussi pour les gars qui sont dans des petites équipes et ont peu de moyens. Je pense même que certains ne viendront pas. Alors, si ça peut les aider... » Une situation qui, semble-t-il, n'a pas laissé de marbre les responsables de la FFC, qui pourraient faire un geste pour les coureurs tels Rudy Barbier. Un coup de gueule qui pourrait, donc, ne pas rester sans lendemain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.