Championnats de France (F) : Après le chrono, Cordon-Ragot domine la course en ligne

Championnats de France (F) : Après le chrono, Cordon-Ragot domine la course en ligne©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 25 juin 2022 à 17h07

A l'issue d'un duel avec Gladys Verhulst, Audrey Cordon-Ragot remporte le titre de championne de France de la course en ligne, deux jours après avoir dominé le contre-la-montre.



Audrey Cordon-Ragot va passer une année en bleu-blanc-rouge. Alors qu'elle a remporté ce jeudi le titre de championne de France du contre-la-montre, la membre de l'équipe Trek-Segafredo a fait le doublé dans les rues de Cholet au terme d'une course de mouvement. Disputée sur six tours d'un circuit de 20 kilomètres, cette course en ligne élite féminine a été très vite lancée par l'attaque de Noémie Abgrall. La coureuse du Stade Rochelais n'a pas attendu la fin du premier tour pour s'isoler en tête de course et prendre un peu plus d'une minute d'avance sur un peloton emmené dans un premier temps par l'équipe Arkéa. Au gré des accélérations, l'écart a longtemps oscillé entre 40 secondes et 1'20''. C'est à l'entame des 80 derniers kilomètres que l'équipe FDJ-Nouvelle-Aquitaine-Futuroscope s'est mise en action avec Marie Le Net puis Jade Wiel qui ont attaqué en tête de peloton. Cette dernière a finalement pu rejoindre Noémie Abgrall tout comme un trio formé par Sandrine Bideau, Margaux Vigié et Morgane Coston. Un groupe de cinq au sein duquel aucune coureuse de l'équipe Cofidis n'a su prendre part, forçant ses membres à rouler en tête du peloton. Mais, après avoir réduit l'écart sous la minute, ces dernières ont brutalement coupé leur effort, laissant un peu d'air au quintette de tête. A l'avant, la collaboration n'a pas été idéale, avec notamment Noémie Abgrall qui a sauté des relais alors qu'elle était à l'avant depuis l'entame de l'épreuve.

Cordon-Ragot était trop forte

A l'approche du dernier tour de course, les ambitions ont commencé à se faire jour avec Juliette Labous et Clara Copponi qui ont tenté de partir puis Aude Biannic qui a tenté sa chance dans une portion descendante. C'est toutefois Audrey Cordon-Ragot qui a su faire la différence à 27 kilomètres du but avec Eugénie Duval et Gladys Verhulst dans sa roue. Sentant la menace, Jade Wiel a immédiatement réagi en tête de course avec une accélération qui l'a laissée seule en première position. Toutefois, la membre de l'équipe FDJ-Nouvelle-Aquitaine-Futuroscope s'est très vite aperçue que cela ne mènerait à rien et a préféré couper son effort, retrouvant ainsi un groupe de huit dans le dernier tour de course. Là-encore, l'entente n'a pas été idéale alors que la ligne d'arrivée se rapprochait. A six kilomètres du but, Audrey Cordon-Ragot a placé un démarrage décisif, auquel seule Gladys Verhulst a su répondre. Un duo qui a conservé jusqu'au bout une vingtaine de secondes d'avance sur le reste de l'échappée. Au sprint, Audrey Cordon-Ragot a su se montrer la plus forte pour remporter son deuxième titre de championne de France de la course en ligne, après celui acquis en 2020 et imite Pauline Ferrand-Prévôt, dernière à avoir réalisé le doublé contre-la-montre et course en ligne. De quoi faire le plein de confiance à quelques semaines du premier Tour de France féminin. Grande animatrice de cette épreuve, Noémie Abgrall est récompensée avec la troisième place.

CYCLISME / CHAMPIONNATS DE FRANCE (F)
Course en ligne (120km) - Samedi 25 juin 2022
1- Audrey Cordon-Ragot (FRA/Trek-Segafredo) en 3h06'36''
2- Gladys Verhulst (FRA/Le Col-Wahoo) mt
3- Noémie Abgrall (FRA/Stade Rochelais-Charente Maritime) à 16''
4- Margaux Vigié (FRA/Valcar-Travel amp; Service) à 16''
5- Eugénie Duval (FRA/FDJ-Nouvelle-Aquitaine-Futuroscope) à 16''
6- Sandrine Bideau (FRA/St Michel-Auber 93) à 17''
7- Jade Wiel (FRA/FDJ-Nouvelle-Aquitaine-Futuroscope) à 20''
8- Marie Le Net (FRA/FDJ-Nouvelle-Aquitaine-Futuroscope) à 38''
9- Maëlle Grossetête (FRA/FDJ-Nouvelle-Aquitaine-Futuroscope) à 39''
10- Victoire Berteau (FAR/Cofidis) à 38''
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.