Championnats d'Espagne : Titré pour la troisième fois, Valverde ne portera pas le maillot rouge et jaune, et pour cause...

Championnats d'Espagne : Titré pour la troisième fois, Valverde ne portera pas le maillot rouge et jaune, et pour cause...©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le mardi 02 juillet 2019 à 07h47

Sur ses terres, Alejandro Valverde (39 ans), déjà sacré en 2008 et 2015, a remporté dimanche à Murcie son troisième titre de champion d'Espagne sur route. Le vétéran de l'équipe Movistar s'est montré plus rapide au sprint que que Luis Leon Sanchez (Astana). Toutefois, il faudra attendre pour voir le Murcien porter le maillot aux couleurs nationales. Valverde est en effet toujours champion du monde en titre et donc toujours porteur du maillot arc-en-ciel pour le moment.

Et de trois pour Alejandro Valverde. Déjà sacré champion d'Espagne en 2008 et 2015, le vétéran de 39 ans de l'équipe Movistar a remporté dimanche son troisième titre national en devançant au sprint à Murcie, sur ses terres, l'un de ses deux camarades d'échappée Luis Leon Sanchez (Astana) pour une arrivée qui s'est finalement décidée entre deux hommes. Le troisième Jesus Herrada (Cofidis) faisait pourtant partie du trio initial, parti seul à l'avant dans le final de cette course en ligne des Championnats d'Espagne sur route. Mais après que les deux autres fuyards ont multiplié les attaques, Herrada a fini par craquer, à trois kilomètres de l'arrivée, l'ancien coureur de la... Movistar se montrant incapable de répondre à une nouvelle accélération.



Une fois seul avec Valverde, Sanchez n'a eu d'autre choix que de mener la danse, le récent vainqueur de la Route d'Occitanie pour la troisième fois de sa carrière refusant catégoriquement de prendre des relais. En revanche, le champion du monde ne s'est pas gêné pour lancer le sprint à 150 mètres de la ligne, laissant son compatriote sans réaction sous les vivas de ses supporters. A noter que Valverde ne s'affichera en compétition avec le maillot de champion d'Espagne sur les épaules que s'il perd son maillot arc-en-ciel en septembre prochain dans le Yorkshire (Angleterre). S'il le conserve, en revanche, on pourrait ne jamais revoir le Murcien en course avec la tunique amarilla et roja sur les épaules.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.