Championnat du monde : Alaphilippe va tout donner

Championnat du monde : Alaphilippe va tout donner©Media365
A lire aussi

Lucas Bertolotto, publié le jeudi 22 août 2019 à 08h52

Dans une interview accordée à L'Equipe ce jeudi, le Français Julian Alaphilippe a évoqué son retour à l'entraînement et bientôt à la compétition pour préparer le Championnat du monde sur route en Angleterre le 29 septembre prochain.

Le numéro un mondial n'est pas rassasié ! Alors que la saison de Julian Alaphilippe est déjà exceptionnelle, avec notamment des victoires sur Milan-San Remo, les Strade Bianche, la Flèche Wallonne et quatorze jours avec le maillot jaune du Tour de France sur les épaules, le coureur tricolore ne compte pas s'arrêter-là. A l'inverse de Romain Bardet, qui a annoncé mettre un terme à son année cycliste, l'homme fort de l'équipe Deceuninck-Quick Step compte bien prendre le départ du Championnat du monde le 29 septembre prochain dans le Yorkshire. Une épreuve dans sa tête depuis un bon moment malgré ses 59 courses déjà disputées cette année et surtout après son décrochage dans la dernière ascension l'an passé à Innsbruck.


Alaphilippe : « J'ai appris de l'an passé » 

Pour être pleinement en forme, le vainqueur de deux étapes sur La Grande Boucle 2019 a décidé de mettre le vélo de côté pendant douze jours et de prendre du repos comme il l'a expliqué dans une interview accordée à L'Equipe : « Après douze jours sans vélo, il y en a beaucoup qui n'auraient pas remis en route. Chez moi, c'est tout ou rien. Je sais que ça passe par le travail, je sais ce qui m'attend. Tout ça est dans la tête. J'aurai la fraîcheur qui m'a peut-être manqué l'année passée avant le Mondial à Innsbruck, j'ai appris de cette expérience. »


Alaphilippe : « Tu peux en avoir plein le cul »

Alors qu'il reprend à peine l'entrainement, avant de retrouver la compétition le 29 aout sur le Tour d'Allemagne puis les 13 et 15 septembre aux Grands Prix de Québec et Montréal, Alaphilippe espère bien réaliser une fin de saison à l'image de ce qu'il a déjà démontré : « Quand tu fais tous ces efforts, quand tu vis toutes ces émotions, tu ne sais pas comment tu vas reprendre, tu ne sais pas si tes sensations vont revenir. Tu peux en avoir plein le cul, ou pas. Je prends les choses comme elles viennent. Le bilan, je le ferai au Canada. Si je performe sur ce format de course, j'aurai alors une très bonne indication et je pense que je pourrai parler de mes ambitions au Championnat du monde. »


Alaphilippe : « Envie de faire un beau Mondial »

Après la déception de l'an passé, huitième devant Thibaut Pinot avec qui il a tout donné pour permettre à Romain Bardet de terminer second, le numéro un mondial ne compte pas s'économiser sur les routes du Yorkshire. Au contraire, il va à nouveau se dépenser sans compter : « Je vais me donner à fond pour ne pas avoir de regrets. J'ai envie de faire un beau Mondial, d'avoir de bonnes jambes pour ma dernière course de la saison en Lombardie. Je ne vais pas me foutre de la pression après tout ce que j'ai réalisé. La suite, ce sera du bonus. Si ça marche, alors ce sera une année incroyable. Si ça ne marche pas, je regarderai dans le rétroviseur et je serai fier de ce que j'ai fait. Je suis conscient que ça ne sera pas comme ça tous les ans. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.