Ch.France (CLM/F) : Septième sacre pour Cordon-Ragot !

A lire aussi

Aurélien Canot, Media365, publié le jeudi 20 juin 2024 à 18h54

Audrey Cordon-Ragot (Human Powered Health) a décroché à 34 ans son septième titre de championne de France du contre-la-montre, ce jeudi à Saint-Martin-de-Landelles. La Bretonne, qui n'a laissé aucune chance à ses rivales, la tenante du titre Cédrine Kerbaol (2eme) en tête, compte désormais neuf titres nationaux, puisqu'elle a été sacrée deux fois sur route également.

Sa sélection pour les Jeux Olympiques de Paris 2024 avait fait débat. Elle semble pourtant incontestable étant donné la manière dont Audrey Cordon-Ragot a encore éclaboussé de toute sa classe, ce jeudi à Saint-Martin-de-Landelles, le contre-la-montre féminin des Championnats de France, premier rendez-vous de ce week-end qui se déroule sur les terres du légendaire speaker du Tour de France Daniel Mangeas. L'année dernière, la reine française du chrono s'était laissé surprendre par Cédrine Kerbaol, troisième en revanche en 2022 d'une édition qui avait déjà souri à Cordon-Ragot. Cette année-là, à Cholet, la Bretonne avait d'ailleurs fait coup double en faisant également résonner la Marseillaise lors de la course en ligne. Monstrueuse, la représentante de l'équipe Human Powered Health l'a encore été jeudi dans la Manche, où "ACR" a enfilé le septième maillot bleu, blanc, rouge de sa carrière sur le chrono, et le neuvième au total puisqu'en plus de son titre national sur route de 2022, la native de Pontivy comptait un autre sacre de championne de France sur route, obtenue chez elle à Locminé il y a quatre ans. Insatiable, la maîtresse du temps du moment en France a ajouté un neuvième sacre ce jeudi.

Cordon-Ragot : "Mes adversaires vont pouvoir dormir tranquilles"

Et non seulement Cordon-Ragot a démontré qu'elle restait la meilleure à l'échelon hexagonal sur l'exercice, même à 34 ans, prenant ainsi sa revanche de 2023, mais elle a de surcroît écrasé une nouvelle fois la concurrence. Même Kerbaol, tenante du titre, a explosé face à la nouvelle démonstration de celle qui ne doit pas regretter d'avoir préparé le rendez-vous aux côtés des membres de l'équipe de France dans le but d'encore améliorer notamment sa position sur le vélo. Cordon-Ragot comptait déjà dix secondes d'avance sur la championne de France sortante - et Bretonne elle aussi - après dix kilomètres de course. Elle s'impose finalement avec près d'une minute d'avance sur sa rivale, reléguée à 54 secondes à l'arrivée. Marion Borras, qui n'était encore jamais montée sur le podium des Championnats de France élite, termine 3eme, à 1'33" de la désormais septuple championne de France du chrono. La Bretonne continue de marcher sur les pas de la légendaire Jeannie Longo, qui ne compte plus que quatre titres de plus désormais. Quant à la polémique issue de sa sélection pour les JO, elle n'a officiellement plus lieu d'être. "Ma sélection a été très contredite (...) et c'est aussi du respect envers mes adversaires que de gagner aujourd'hui avec un tel écart. Elles vont pouvoir dormir tranquilles maintenant en sachant que celle qui va aux Jeux est capable de faire de grandes choses."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.