Ch.de France : Lapeira salue le travail de son équipe

A lire aussi

Mathieu Warnier, Media365, publié le dimanche 23 juin 2024 à 20h35

A l'issue d'un championnat de France maîtrisé par l'équipe Decathlon-AG2R La Mondiale, Paul Lapeira est allé chercher son premier titre national. Confiant avoir rêvé d'un tel succès, le Normand ne cache pas son envie de participer au Tour de France.

Paul Lapeira ne pouvait espérer mieux. Alors que les championnats de France étaient organisés cette année à proximité de chez lui, le coureur de l'équipe Decathlon-AG2R La Mondiale a conclu la journée de la meilleure des manières. Prenant le meilleur sur Julien Bernard au sprint, le Normand a remporté son premier titre national à seulement 24 ans. « Ce maillot, j'en rêve depuis que je cours chez les jeunes en amateur, a-t-il confié face à la presse à l'issue de la course. Je n'arrive pas à réaliser que je vais le garder pendant un an sur toutes les courses. » Une victoire qui est le fruit du travail de tous les instants d'une équipe Decathlon-AG2R La Mondiale venue en nombre à Saint-Martin-de-Landelles. En effet, avec les coureurs de l'équipe de développement, ce sont 23 coureurs qui portaient les couleurs de la formation dirigée par Vincent Lavenu. Paul Lapeira ne l'a pas caché, son équipe « avait un plan » qui a été « respecté à la lettre ».

Lapeira : « J'ai pris le départ avec l'envie de gagner »

« Chacun des gars de l'équipe a fait son boulot, et chacun a une part de ce maillot aujourd'hui sur son épaule », a ajouté le nouveau champion de France. L'idée d'évoluer devant son public lors de ces championnats de France a trotté dans la tête du natif de Fougères lors des derniers mois mais le résultat est au-delà de ses espoirs. « Jamais je n'aurais pensé être capable d'y faire un résultat, a ajouté Paul Lapeira. Mais il s'est passé beaucoup de choses ces six derniers mois. Les ambitions ont évolué et ce (dimanche) matin, j'ai pris le départ avec l'envie de gagner. » Une course à domicile que l'intéressé a abordé avec « aucune pression ». « J'étais chez mes parents jeudi et vendredi, je n'étais pas du tout stressé, a-t-il affirmé. J'ai beaucoup travaillé là-dessus avec mon préparateur mental. J'étais focus pendant toute la course. J'avais mon plan en tête. » Quant à sa gestion de la fin de course, le mot-clé a été l'anticipation.

Lapeira a « de grandes chances « de faire le Tour de France

« J'ai voulu anticiper car je savais qu'au sprint, contre Christophe Laporte ou Julian Alaphilippe, je n'étais pas sûr de gagner, a-t-il justifié. Dans le final, j'ai encore attaqué à un tour de la fin car je sentais que le groupe revenait derrière. » Alors que ce titre de champion de France, ainsi que celui remporté par Bruno Armiral lors du contre-la-montre, confirme l'excellent début de saison de l'équipe Decathlon-AG2R La Mondiale. Toutefois, Paul Lapeira n'est pas encore certain de la date à laquelle il pourrai étrenner son maillot tricolore. Cela pourrait arriver dès le week-end prochain, à l'occasion du Grand Départ du Tour de France à Florence. « Pour l'instant, il n'y a rien d'officiel, mais je pense qu'il y a de grandes chances que vous me voyez sur les routes du Tour », a-t-il conclu face aux journalistes. Après avoir découvert le Giro et la Vuelta l'an passé, le Normand pourrait ainsi faire se débuts sur la Grande Boucle avec un maillot qui ne le rendra jamais inaperçu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.