Carnet noir : Vainqueur des trois grands Tours, Felice Gimondi est décédé

Carnet noir : Vainqueur des trois grands Tours, Felice Gimondi est décédé©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, publié le vendredi 16 août 2019 à 22h10

Victime d'une crise cardiaque, Felice Gimondi est décédé ce vendredi à 76 ans, d'après la presse italienne. Vainqueurs des trois grands Tours, le coureur italien avait également des Classiques à son palmarès.

L'Italie pleure un de ses plus grands cyclistes. En effet, ce vendredi, Felice Gimondi est décédé à 76 ans d'une crise cardiaque, malgré l'arrivée des secours pour le réanimer, alors qu'il se baignait en Sicile à Giardini-Naxos. Vainqueur du Tour d'Italie à trois reprises en 1967, 1969 et 1976, du Tour de France en 1965 et du Tour d'Espagne en 1968 pour sa seule participation, Gimondi faisait partie d'un cercle très fermé, composé de sept coureurs, à avoir remporté les trois grands Tours. Suite à sa victoire sur la Vuelta, l'Italien était même devenu le deuxième cycliste à réaliser une telle performance, après le Français Jacques Anquetil. "Je n'ai pas eu de don éclatant. Mais avec le travail, en faisant mon métier correctement, avec volonté et application, j'ai réussi. Pourtant, dans les catégories inférieures, je n'étais pas très rapide et j'avais du mal à gicler. Même pro, j'avais un problème dans les changements de rythme. Mon battement de coeur était trop lent", disait-il de lui, dans des propos rapportés par l'AFP.


Gimondi, le grand rival du "Cannibale"



En plus de cela, le natif de Sedrina (Lombardie) avait également remporté plusieurs autres titres importants, dont des Classiques, à savoir Paris - Roubaix (1966), le Tour de Lombardie (1966 et 1973), les Mondiaux à Montjuich (1973) et Milan - San Remo (1974). Grand rival d'Eddy Merckx à l'époque, Gimondi était une idole de l'autre côté des Alpes avec plus de 130 victoires à son actif durant son immense carrière. Depuis 2002, l'Italien, qui est passé par les équipes de Salvarani, Bianchi-Campagnolo et Bianchi-Faema, était même rentré avec 43 autres coureurs au "Hall of Fame" de l'Union cycliste internationale. "Un grand champion qui a rendu notre sport plus humain nous quitte, un grand homme", a d'ailleurs réagi la Fédération italienne de cyclisme, suite au décès de Felice Gimondi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.